Guérir de sa famille

 

( 1935 - détails)

Présentation des activités organisées sur ce thème.

            Consulter l'agenda pour prendre connaissance des conférences et

                                            ateliers organisés sur ce thème.

 

      Découvrir ce qu'on pense des conférences animées par Baudouin Labrique.

          Découvrir ce qu'on pense des ateliers animés par Baudouin Labrique.

 

AVERTISSEMENT IMPORTANT :

nous n'adhérons en aucun cas à la Biologie-Totale

que nous refusons vu les dérives qu'elle génère

par manque criant de précaution, d'éthique et de déontologie appliquées.

(Voir notre avis).

Tout autant, nous ne cautionnons en aucune manière les comportements intégristes et outranciers du Dr Hamer.

Deux chapitres du livre écrit par Baudouin Labrique,

"Quand les thérapeutes dérapent" y sont consacrés.

 

 

 

© Baudouin Labrique


 

Dès notre entrée dans ce monde, nous nous trouvons au cœur des programmations de nos parents et de leur famille respective ; à notre naissance, nous avons dû inconsciemment les accepter, comme un contrat de vie sine qua non. De plus, la plupart du temps nous avons eu pour mission de payer les « fautes » de nos ancêtres, de réussir là où  ils ont échoué, etc.  Comment prendre conscience que toutes ces fonctions vont finalement à l'encontre de "qui nous sommes vraiment" et comment faire pour nous en dégager définitivement ? Comment potentialiser aussi ce que cet héritage renferme du positif ? Par la suite, nous répétons, avec nos proches, conjoint ou enfants, dans nos relations de travail, mais aussi au travers des maladies etc., des scénarios indésirables : ils rentrent, la plupart du temps, en forte dissonance avec notre moi profond, avec son cortège de frustrations et de souffrances qui nous paraissent insensées.
 

La conférence permettra de  commencer à prendre conscience de ces dettes et de ces programmes ; ce sera une invitation à s’interroger sur notre famille et les répercutions personnelles inconscientes, inscrites dans notre subconscient, qui créent des comportements "automatiques" que nous regrettons sans pouvoir les modifier, par la simple volonté. En investiguant plus loin, nous pourrons commencer à nous dégager de notre passé transgénérationnel indésirable.  Comme le dit très bien Chantal Rialland (°) dans "Cette famille qui vit en nous" : "Sans prise de conscience, sans travail sur soi, nous sommes condamnés à reproduire ultérieurement nos identifications d’enfant. Parfois à notre insu."

 

L'atelier de deux jours (indissociables) qui est proposé régulièrement est destiné à nous permettre d'aller plus loin encore dans cette démarche auto-libératrice. Ce sera l'occasion d'expérimenter des outils pour mettre au jour ses propres programmations et pour se placer enfin sur le chemin le plus approprié qui conduira à sa guérison. Plusieurs pistes de recherches seront explorées : le sens caché des prénoms, des couples formés, de la naissance, des syndromes d’anniversaire, des secrets de famille, bref, de tout ce que va révéler notre propre généalogie. Ici comme ailleurs, la re - connaissance est d’abord primordiale. Ce n’est qu’ensuite, que nous pourrons, en connaissance de cause, mettre au point notre propre stratégie d'auto-guérison.  Nous pourrons actualiser en profondeur les éléments des découvertes faites pour pouvoir arriver enfin à effacer toutes ces « mémoires » souffrantes et limitantes inconscientes, inscrites dans notre subconscient. Le but étant enfin d’acquérir plus de liberté dans les choix de notre vie, vers plus de bonheur, par l'allégement de notre passé transgénérationnel.

(°) cf. le texte complet sous forme d'un poster.

 

En savoir plus sur la psychogénéalogie et les valises familiales.

 

 

Suivant l'observation empirique (études de cas concrets), le prénom apparaît comme  une sorte de carte d'entrée dans le monde ou permis de vivre (avec "sur le dos" ce qui peut apparaître comme des  missions transgénérationnelles au travers de "valises" familiales).

Carl Jung le grand psychologue faisait très justement observer :
"Tout ce qui n'est pas porté à la conscience se transforme en destin"

Conscientiser grâce notamment aux "valises" transgénérationnelles ce que révèle notre prénom (voir aussi les autres prénoms portés), permet déjà de les regarder : cela nous place alors en position de choix car allons-nous alors continuer à les porter ou restons-nous des fidèles "exécuteurs" ?

Pour se débarrasser des "impacts négatifs" de notre prénom, il convient d'abord de mettre en lien ce que nous avons précisément vécu et qui exprime de tels liens.
Ensuite, faire des choix concrets pour arriver à se comporter suivant sa vraie nature après avoir désactivé les "mémoires" que renferme notre prénom...

Un accompagnement psychothérapeutique peut s'avérer utile  si, après avoir ainsi agi, les résultats ne sont pas à la hauteur des choix.
Les Constellations Familiales Intégratives constituent aussi un outil efficace à ce point de vue  mais toujours à intégrer dans une psychothérapie  (et donc les CF ne sont pas un thérapie en soi)

Pour les dates des conférences, ateliers, voir l'agenda

Retour page de présentation de Baudouin Labrique

 

 

Santé  -  Dépendances  -  Couple  -  Famille  -  Habitat  - Développement personnel

     envoyer un courrier à  Retrouver son Nord  vos avis reçus sur nos activités et sur ce site retour à laa page d'accueil