C O L L A P S O L O G I E

 

 

 

 

La collapsologie est une école de la responsabilité (Yves Cochet)

 

 

(Source : les Amis de la Terre)

 

 

 

mais pas comme ce qui suit :

 

 

 

mais pour aller plus loin

que les seules mesurettes cosmétiques

et même le simple constat objectif

de l'effondrement systémique global (planétaire) en cours :

pour une action citoyenne concrète urgente, efficace, déterminée et assidue...

 

« Nous sommes en train de vivre une mosaïque d’effondrements »

« Être catastrophiste, ce n’est ni être pessimiste, ni optimiste, c’est être lucide »

(Pablo Servigne et Raphaël Stevens, auteurs de Comment tout peut s'effondrer)

 


 

Etat des lieux environnementaux de la planète

et pistes de solutions concrètes individuelles

pour acquérir plus d'indépendance

psychologique, énergétique, alimentaire...

et en devenant encore plus conscient et actif,

tout en préservant les ressources disponibles,

avec un comportement résolu et continu de simplicité volontaire.

 

Recherche d'une adéquation équilibrée entre l'activisme (politiciens, décideurs, société...)

et la mise en oeuvre personnelle résolue et quotidienne d'attitudes

qui préservent la planète et adoucissent ainsi les effets de l'effondrement en cours.

 

 

Si vous doutez encore de l'effondrement global (en cours)

et le premier sur le plan planétaire de cette gravité depuis 50.000 ans,

regardez cette vidéo

 

 

 

 

 

Vous êtes sur le site de Retrouver Son Nord

Centre de diffusion et de promotion du mieux-vivre

(Développement personnel & Psychothérapies)

Boulevard du Nord, 15   6140 Fontaine-l'Evêque (Belgique)

envoyer un courrier à  Retrouver son Nord- fb140104@skynet.be

                                                                                   

Liens vers les autres principaux chapitres :

 -  Santé  - PSYCHOBIOLOGIE   -  Dépendances  -  Couple  -  Famille -  YOGA

-  Habitat   -   AUTARCIE  -  Développement PERSONNEL & PSYCHOTHERAPIES

 

 

 

 

"Politiciens discutant du changement climatique". (2011) sculpture de Isaac Cordal

 

"Le monde a commencé sans l'homme, il peut finir sans lui "
(Claude Levi Strauss)

 

 

Sur le plan de la Justice et de l’éthique suprêmes

il est tellement injuste pour ceux

parmi les citoyens qui font d’importants efforts personnels de finir,

le « moment » venu, par se retrouver pénalisés et subir

ce que ceux, qui n’ont pas fait une démarche analogue, devraient être les seuls à endurer...

(Voici ce que le Centre Retrouver Son Nord a réussi à faire en effaçant

davantage que l'empreinte grise de ceux personnes)

 

 

 

Le Mensonge Dans Lequel Nous Vivons (Vidéo)

 

 

 

Celui qui croit qu'une croissance exponentielle
peut continuer pour toujours dans un monde fini

est soit un fou, soit un économiste.

(Kenneth Boulding, économiste et donc qui sait de quoi il parle !) (Suite ce cette réflexion par rapport au mythe du progrès).

Le progrès technique a été l'expression d'une science

sans conscience, jusqu'à l'absurdité abyssale, sans vue à long terme

et illustrant à 'merveille' ce que dénonçait déjà Rabelais :

Science sans conscience n'est que ruine de l'âme

et par un effet boomerang,

ce qui risque d'entraîner une ruine totale !

 

 

Dieu se rit des hommes qui se plaignent des conséquences

alors qu'ils en chérissent les causes. (Bossuet)

 

 

Image captée sur l'excellent site http://acti-ve.org 

 

 

 

 

sachant que, comme Gandhi le relevait encore,

"L'exemple n'est pas le meilleur moyen de convaincre,

c'est le seul !"

 

ccollapsologie

 

Que faut-l entendre par COLLAPSOLOGIE ?

 

 

Collapse (étymologie latine) est devenu un mot anglais repris ensuite dans le dictionnaire français ;

il signifie affaissement, effondrement (dans un seul bloc). On peut donc décrire succinctement la collapsologie comme l'étude, la science de tout ce qui concerne l'effondrement planétaire et global observé (géométriquement, exponentiellement en cours ! - Att ! au déni !).

 

La collapsologie est "l’exercice transdisciplinaire d’étude de l’effondrement de notre civilisation industrielle et de ce qui pourrait lui succéder, en s’appuyant sur les deux modes cognitifs que sont la raison et l’intuition et sur des travaux scientifiques reconnus" (Servigne & Stevens, 2015).

"Son objectif est de nous éclairer sur ce qui nous arrive pour pouvoir discuter sereinement des politiques à mettre en place". (Source : http://www.collapsologie.fr)

 

Face à l'effondrement en cours et que rien ne semble pouvoir stopper, les partenaires du Centre & Site RerouverSonNord.be, Anne De Vreught et Baudouin Labrique, estiment toutefois qu'il faut aller bien plus loin qu'une simple sensibilisation des décideurs politiques et autres : en fait, il ne faut pas attendre la mise en place d'éventuelles, pour ne pas dire hypothétiques, politiques générales pour tenter de freiner le processus planétaire de dégradation, entre autres parce que le déni ambiant est encore et sans doute pour longtemps (°) très prégnant et profite à tous ceux qui ont intérêt financièrement à ce que les moutons de Panurge continuent à consommer etc., comme l'a pertinemment observé en 2017 cet ancien ministre français de l'environnement Yves COCHET.

Cependant, il faut d'abord et de suite agir fortement et d'une manière persévérante sur le plan personnel :

     * en amplifiant les efforts individuels déjà en mis en oeuvre tous azimuts pour sauvegarder autant que possible la planète,

    * en adoptant en complément une panoplie réfléchie de nouveaux comportements individuels, entre autres énergiques et créatifs, qui visent notamment à diminuer les effets souffrants de l'effondrement pour soi et pour les autres.., sans oublier la faune et la flore...

° Regrettable mais fatal, l'énorme majorité des gens attend d'être touchée directement par un problème (santé, catastrophe, perte...) pour éventuellement commencer à changer de comportement en prenant des décisions qui auraient dues être prises bien plus tôt : lorsque les premiers symptômes sont apparus... La sonnette d'alarme avait déjà été tirée début des années 50 !

C'est ce que cette partie du site RertouverSonNord.be vous propose, à la lumière de ce que les partenaires ont  déjà et depuis longtemps réalisé avec succès et continuent résolument de faire dans le but de sauvegarder (à leur niveau) la planète.  (Cf. le dossier des réalisations et les projets en cours).

 

Tout cela est en conformité et en miroir avec ce qui constitue le coeur de la philosophie de leurs actions professionnelles, à savoir favoriser l'autonomie durable des patients et des stagiaires dans une optique hippocratique (°) et maïeutique (°°), de sorte que se libérant de leurs prisons intérieures, ils acquièrent de plus en plus de bonheur et se montrent aussi capables de faire face (avec le moins de contrecoups possibles) aux vicissitudes (matérielles et immatérielles) de la vie...

° Suivant le précepte de Hippocrate : je ne me rendrai coupable d'aucun mal ni d'aucune injustice

°° Suivant l'enseignement pérenne de Socrate : l'art de faire accoucher l'autre à soi, à sa propre vérité et pour "devenir celui que l'on est" (Pindare).

 

 

 

menu

Contenu de cette page avec des liens directs vers les sujets

Dernières mises à jour  :¨

Toutes dernières mises à jour :¨¨

 

Comportements... positifs (+) ou négatifs (-)

 

Que faut-il entendre par COLLAPSOLOGIE ?

Est-ce qu'on peut encore éviter un effondrement ?

¨ Et si tout s'effondrait ? Une autre fin du monde est pourtant possible !

¨ Quelles sont les prédictions (dates) ?

¨¨ Faut-il croire au réchauffement climatique ?

¨¨ Le réchauffement climatique: la détresse des scientifiques

¨¨ Elections : "pourquoi je n'ai envie de donner ma voix à personne"

 

Le climat, la COP21 et moi…

Tout le monde se lèvera-t-il  pour.... "Demain" ?

Tous les pirates ne se ressemblent décidément pas ! (-)

Les mouvements de la transition  (+)

 

nouvelles

¨¨ Nouvelles du front ! En positif ( + ) ou en négatif ( - )

 signes

Signes accélérateurs de l'effondrement ( - ) et à l'opposé actions créatives mises en oeuvre pour l'adoucir ( + ) :

¨ Affaire Veviba/Afsca (-)

¨ Une famille américaine fait pousser 3 tonnes de nourriture bio par an dans son jardin en ville (+)

¨ Aquaponie, un système vertueux - FUTURE - ARTE (+)

quand les poissons font grandir les légumes et vice-versa

(Site à découvrir : www.aquaponiefrance.com - Merci à Edouard)

¨ Enorme impact énergétique des cryptomonnaies (-)

¨  Cette école de Liège a pu diminuer sa consommation d'énergie de 50% (+)

 ¨"La consommation d'électricité des ménages belges et des PME est en baisse, plus de 6% en près d'une décennie" (chiffres 2017).(+)

 ¨ Les activités humaines précipitent le déclin de la biodiversité (-)

 ¨ Arrêt des voitures purement thermiques : Volvo (2019) / Smart (2020) (+)

  ¨ Erdogan et Poutine lancent la construction de la première centrale nucléaire de Turquie  (-)

¨ 35% des Belges optent désormais pour un SUV  mais cette mode aggrave la pollution ! (-)

¨ Le premier téléphone modulaire et éthique au monde (+)

¨ L'Inde fait face à la pire pénurie d'eau de son histoire    (-)  

¨ Après la sortie du nucléaire, l’Allemagne programme la sortie du charbon (+)

¨ Les gaz à effet de serre atteignent un niveau record en 2017 (-)

¨  La France lancera un "bonus-malus" plastique en 2019 (+)

¨¨ Prix du carbone : des progrès trop lents pour sauver le climat (-)

¨¨ El Hierro, l’île 100 % renouvelable (vidéo) (+)

¨¨ L'Europe : marche arrière sur le climat (-)

 ¨¨ La part des énergies renouvelables ne cesse de croître dans le monde (+)
 


A chacun de choisir en âme et conscience !

 

 Consultez le dossier résumé en Word de nos propres réalisations pour l'écologie. (+)

Consultez le dossier résumé en Word de nos projets. (+)

 

avis librement exprimés sur ce site et ses partenaires

 

envoyer un courrier à  Retrouver son Nord

"Je lui ai même demandé pardon, je leur demande pardon à vrai dire."

Un père à sa fille et ses amies et les générations à venir.

 

 

 

 

 

 

autarcie

 

 

effondrement

Et si tout s'effondrait ?

 

 

 

(Repris su site https://www.build-green.fr )

 

 

Tout se passe comme si l’espèce humaine avait choisi de mener une vie brève mais excitante,

laissant aux espèces moins ambitieuses une existence longue, mais monotone.
Nicholas Georgescu-Roegen (Sang de la Terre - 2006)

 

 

 

Autres citations de Albert Einstein


 

 

L’économiste libéral théorise la course à la rareté, provoquée par quelques sociétés qui croient courir vers l’abondance. Une rareté contre laquelle il élaborera encore des « modèles mathématiques de croissance », alors que la vie sur terre est déjà compromise.

En effet l’opulence n’a jamais existé que dans certaines sociétés dites « primitives » dans lesquelles les besoins individuels étaient définis une fois pour toutes, la production ne visant qu’à satisfaire ces besoins limités.

Notre système actuel d’enrichissement, loin de favoriser l’opulence, n’existe et ne progresse qu’en créant de la rareté. Les travailleurs acceptent alors de se soumettre à l’impératif de production et à sa conséquence : produire toujours davantage.

De même le progrès technique n’a aucun sens, en lui-même ; il n’a de sens que par rapport à la société qui le réalise. Nos pans de béton indestructibles, nos satellites-espions et nos voitures de course paraîtront certainement sans le moindre intérêt pratique pour les générations futures qui vivront autrement que nous.

(François Partant)

cochet

Conséquences prochaines :  « Un effondrement que je l’entends global, à l’échelon donc mondial. Cela veut qu’aucun pays n’y échappe et que pendant plus d’un an, les services de base de la population : le boire, le manger, l’hébergement, l’électricité, la mobilité, la sécurité, l’enseignement ne sont plus assurés à cette population par les services publics encadrés par la Loi. [Ndlr : en conséquence, pour assurer de tels services, nous ne pourrons compter que sur nous-mêmes et notre réseau social proche mais à condition qu'on aura anticipé, rôdé, le resserrement organisé et collaboratif de ses mailles].

Donc, c’est ce qu’on appelle des Etats effondrés ; actuellement par exemple, on peut dire que la Lybie ou le Nigéria ou le Zimbaoué sont des Etats un peu effondrés, mais là, il s’agit d’un effondrement global et donc on ne doit plus avoir la possibilité quand on est un pays de faire appel à un autre pays, à l’aide internationale : il n’y aura plus d’aide internationale. C’est un effondrement donc qu’on peut appeler aussi systémique, c’est-à-dire que c’est l’ensemble du système mondial, de la mondialisation qui s’effondre, qui ne fonctionne plus du tout avec les professions, les services de base dont je parlais ».
(Yves COCHET, ancien ministre français de l'environnement et collapsologue. In Vidéo NEXT - décembre 2017)
 

 

 

 

 

                                            Voir la vidéo explicative

                                par Emmanuel Prados, Chercheur à l’INRIA, Equipe STEEP

 

Retour au menu de cette page

 

 

--------------------------------------------------------------------------------------

 

 

Une autre fin du monde est pourtant possible !

 

 

Sois toi-même le changement que tu veux voir advenir dans le monde.

Gandhi
 

 

 

 

(Extrait de cette remarquable vidéo  Et si tout s'effondrait ? )

Visionner aussi L'effondrement qui vient

et cette autre vidéo qui montre en temps réel

la fonte continue et impressionnante de la banquise.

 

 

 

A l'image de cette banquise qui font à vue d'oeil et avec grand fracas, tous les indicateurs environnementaux sont indiscutablement passés au rouge. Nous ne pouvons plus  rester dans le déni et considérer par exemple que, comme par magie, sous prétexte qu'il en fut ainsi par le passé, l'homo technicus sera capable de s'en sortir quoi qu'il arrive pour éviter l'effondrement annoncé et pouvoir le faire sans la participation urgente, active et significative de chacun. Ne comptons en effet pas sur l'Etat procidence pour qu'il trouve à lui seul les solutions durables... et surtout pas sur des gens comme ce champion du déni, D. Trump  qui y est encore allé d'un tweet ironique, montrant qu'il confond météo et climat (en présence du -40° observé fin décembre 2017 dans l'ouest des USA - découvrir la leçon en trois points que lui donne The Weather Channel).

(SUITE)

coucher

 

 

Photo prise par Claude Mercenier (Andalousie - automne 2018)

 

Cette photo peut suggérer deux choses à la fois : est-ce un lever ("naissance") ou un coucher ("fin de...") de soleil ?

Suivant les rythmes naturels de l'Univers, le passage de l'un à l'autre exprime une loi imparable,

mais présentement, il faut reconnaître que l'espèce humaine a très fortement accéléré

douloureusement et dommageablement le processus...

 

Retour au menu de cette page

-----------------------------------------------------------------------

mouvements

Les mouvements de la transition  (+)

 

 

 

 

Voici le résumé commenté (°) de la première partie la conférence donnée à l’Université de Louvain-la-Neuve le 23 mars 2018 par Olivier de Schutter et relayée par le groupe Alors on change à propos des mouvements en transition en vue de limiter le réchauffement climatique tout en apportant un plus déterminant au niveau de la vie en communauté.   (SUITE)

 

Retour au menu de cette page

-----------------------------------------------------------------------

rechauffement

Faut-il croire au réchauffement climatique ?

 

 

Le question fait souvent débat en famille, au travail... Voici une vidéo bien faite qui vous permettra de vous faire votre opinion en parfaite connaissance de cause.

 

 

Retour au menu de cette page

-----------------------------------------------------------------------

detresse

Le réchauffement climatique : la détresse des scientifiques

 

Ils nous préviennent depuis des années et pourtant, ils ont l'impression de crier dans le désert.
Témoignage de Gauthier Chapelle, docteur en biologie :

 

 

 

Retour au menu de cette page

 

 

 

Le climat, la COP21 et moi…

 

Peu importe ce qu’on pourra vous dire, les mots et les idées peuvent changer le monde

(Peter Weir dans le film Le Cercle des poètes disparus)

 

Résultat de recherche d'images pour "Peter Weir dans le film Le Cercle des poètes disparus"

 

Au vu des constatations concordantes des études scientifiques, on ne peut plus douter que le réchauffement climatique actuel ait l’activité humaine pour origine réelle  ; en effet, l’élévation de la température moyenne du globe a commencé dès l’avènement de la première révolution industrielle (début XIXe siècle) à cause de l’utilisation du charbon ; ensuite sont venus s’ajouter le pétrole et le gaz.

Dans l’histoire de la planète, il faut savoir qu'une élévation comparable à celle qui s’est donc produite sur un siècle, n’a pu jamais s'étaler que sur une durée d’au moins 100 siècles et l'on se trouve donc pas dans l’expression de phénomènes qui échappent à l'intervention humaine, contrairement à ce que les (heureusement très rares) climatosceptiques voudraient nous faire croire !

 

Pour tenter de contrer de tels effets (émission de gaz à effets de serre responsables de l’élévation de la température moyenne du globe), les nations ont organisé depuis 1972 des conférences sur le climat. La toute dernière (COP 21) a permis de mettre d’accord 196 pays sur ce qui ne reste, à l’analyse et au mieux, qu’un catalogue de bonnes intentions, car, dans le meilleur des cas, elles ne commenceront à prendre effet que suite à ce qui sera entériné à New York le 22 avril 2016 au siège de l’ONU…

 

 

 

Faut-il attendre une telle échéance et surtout continuer s’en remettre uniquement au bon vouloir des dirigeants de ces pays ? 

La responsabilité est d’abord une affaire personnelle avant d’être étatique. C'est ainsi que sans attendre, de plus en plus de gens sont devenus conscients de la gravité de la situation, ont déjà agi et continuent de le faire au niveau local et personnel ; cela ne peut alors produire qu'une salutaire réaction en chaine :

 

 

 

 

 

Qu’est-ce que chacun de nous peut donc faire concrètement ou améliorer encore ce qu'il a déjà entrepris ? 

 

Complémentairement à des idées déjà diffusées comme dans la brochure de la Région Wallonne, voici une liste non exhaustive de ce que chacun de nous peut, sinon mettre en œuvre, du moins optimiser.

 

Au niveau local et social, il serait d’abord utile que chacun conscientise sa famille, les autres, les décideurs, ... à l’urgence d’agir concrètement et sans attendre que les états le fassent ; pour ce faire, que chacun témoigne personnellement de ce qu’il a déjà entrepris et continue de le faire très concrètement pour participer au ralentissement du réchauffement. Il exercera de cette façon aussi une pression accrue notamment sur le politique pour qu’il embraye plus rapidement et plus efficacement vers les mesures globales

à mettre en place ou à parfaire…

 

Au niveau personnel, voici des moyens d’actions accessibles à tous pour limiter les dépenses énergétiques et donc agir positivement sur les gaz à effet de serre ; elles vous feront en plus gagner pas mal d’argent :

 

* Déchets : limiter au strict minimum les emballages, les réutiliser pours ses achats, bannir tout ce provient du pétrole (plastic…). mieux  trier les déchets, composter aussi les déchets organiques, ce qui limitera le travail des éboueurs et toutes sortes de dépenses en aval.

* Achats : privilégier les produits les plus locaux possibles, les plus respectueux de l’environnement et éviter le gaspi ; limiter autant que possible les achats de luxe pour se rapprocher de la pratique de la "simplicité volontaire", très économique en énergie et donc très écologique.

* Energie : traquer toute dépense énergétique superflue (déplacements et consommation), comme par exemple supprimer autant que possible la mise en veille des appareils électriques. En fonction de ses moyens, investir le plus possible dans les énergies durables (chauffe-eau solaire, photovoltaïque, bois, pompe à chaleur, améliorer l’isolation sans tomber dans l’excès contreproductif de surisoler…). Cuisiner à basse température permet en plus de manger plus savoureux et de favoriser sa santé, d’économiser par exemple en électricité plus de 1kWh par jour (et donc 15 d'économie par an). Test-Achats avait aussi montré qu’on, pouvait économiser de l’électricité en faisant chauffer l’eau de cuisson dans une bouilloire électrique pour la transférer ensuite dans le récipient de cuisson : la bouilloire électrique consomme nettement moins d’énergie que ce qui est nécessaire à une cuisinière pour arriver au même résultat.

 

En plus d’avoir réussi à transformer notre habitat pourtant ancien en habitat à énergie positive depuis 2012, voici des suggestions concrètes que nous avons réalisées et qui sont à votre portée : ecs

-         La plupart des habitats possèdent un boiler électrique pour la production d’eau chaude sanitaire (ECS). Certains sont en plus équipés d’un échangeur de chaleur (eau-eau) genre réservoir tampon qui améliore les performances d’un système de chauffage : panneaux solaires thermiques, pompes à chaleur, cogénération…
Malheureusement, l’enveloppe sensée diminuer les déperditions de chaleur est bien trop mince. Résultat : une perte de plusieurs degrés de température en peu de temps et une consommation électrique ou autre accrue.
J’ai appliqué le conseil de Test-Achats qui est d’ajouter autour, dessus et si possible en dessous (voire plus encore) de la laine de verre (°) ou de roche, en soignant les raccords de sorte que l’air ne passe pas. On solidarise le tout avec une bande autocollante en aluminium.

        ° Je conseille d’utiliser de la laine de roche qui a d’ailleurs le même coefficient thermique que la laine de verre, car cette dernière nécessite d’utiliser des gants et des lunettes de protection.
 

 

 

   

        J’ai pu observer que pour mon boiler d’eau chaude comme pour mon ballon tampon, la perte journalière s’est réduite à moins d’un degré (au lieu de 3 à 4°) et les économies qui vont avec : Test-Achats a calculé que la perte pour un seul boiler montait à plus de 600kWh par an ! L’économie annuelle potentielle (pour un boiler électrique)  montera alors à plus de 150€ L’investissement de l’isolant préconisé (laine de verre ou de roche) enveloppée d’une feuille épaisse d’aluminium) s’amortit en 6 mois seulement et nécessite moins d’une heure  de pose ! Vous faites aussi un geste pour la protection de la planète, car pour le seul boiler ainsi traité vous économiserez au moins 100kg de CO² par an (ce qui correspond à 1000km en voiture).
 

-         Récupérer l’eau de pluie le plus possible et si possible l'osmoser pour la rendre buvable (via un système amorti en moins de 2 ans).

-         Recycler l’eau des douches pour alimenter le WC (économie plus de 30 m³ par an et donc d’au moins 150 par an).

 

Autre suggestion (que nous n’avons pas eu le besoin d’entreprendre puisque nous avons donc réussi à rendre notre habitat à énergie positive) et qui est relativement facile à mettre en oeuvre : réchauffer en amont l'eau qui rentre dans le boiler grâce à la chaleur récupérée des eaux usées des douches : dans un tuyau d'évacuation des eaux de douche deux fois plus large que celui de l'eau courante, lequel est placé à l'intérieur ; ce tuyau d'eau réchauffée alimente l'eau qui rentre dans le boiler ainsi que l’arrivée d’eau froide de la douche. Deux avantages : d'une part, du fait que la température de l’eau à réchauffer par le boiler est plus élevée, il faudra moins d’électricité pour arriver à la température programmée ; d’autre part, la température voulue pour la douche est aussi plus vite atteinte et donc comme il faudra moins d’eau chaude, la température du boiler baissera moins vite et là aussi et son cycle de réchauffement sera écourté (économie d’électricité). On peut réaliser un gain d’au moins deux fois 2 kWh par jour (près de 750 kWh par an au bas mot et près de 200 d’économie annuelle pour un investissement d’une centaine d’euros pour un bon bricoleur).

 

Voir plus bas cet article plus complet encore par rapport à e que vous pouvez et oserais-je dire, devez faire très concrètement et au quotidien, pour éviter un effondrement de notre monde tel qu'il est pourtant annoncé par une cohorte de scientifiques, si tout reste en l'état :  Une autre fin du monde est pourtant possible !
 


Ne doutez jamais qu’un petit groupe d’individus puisse changer le monde.

En fait, c’est toujours ainsi que le monde a changé. (Margaret Mead)
 

 

 

Retour au menu de cette page

 

 

-----------------------------------------------------------------

 

demain

Tout le monde se lèvera-t-il pour... Demain ?

 

 

 

Gandhi disait : « Vivons tous simplement afin que tous puissent simplement vivre.
Sois toi-même le changement que tu veux voir advenir dans le monde.
On devient riche par les choses qu’on ne désire pas
. »

 

 

XIe conférence internationale consacrée aux problèmes du réchauffement climatique, la COP21 (voir juste avant) aura été plus une affaire (coûteuse) de "com", sans doute destinée d'abord à donner une (excessive) bonne conscience aux Etats. Par la suite, c'est  l'immobilisme qui a prévalu et persiste encore, mais sans doute était-ce à prévoir, comme l'a dénoncé le Professeur d'économie à Göteborg (Suède), Thomas Sterner :

   "■ Signer pour un réchauffement limité à 1,5 au lieu de 2 °C, c’est bien, mais l’objectif est parfaitement impossible

         à atteindre.  L’objectif de 2°C n’était déjà pas très réaliste…
     ■ Il n’y a eu aucun accord pour fixer un prix du carbone
[...].
     ■ Les plans de réduction volontaire des émissions ne sont pas assez ambitieux".


"Un signe pour lui que la COP21 ne va rien changer, c’est que le cours des actions des sociétés pétrolières n’a pas bougé."
C'est aggravé par le fait que le prix du pétrole baisse, ce qui rend moins rentables et attractifs les énergies renouvelables.. Il aurait fallu une sorte de taxe carbone sur le baril de pétrole pour rétablir un juste équilibre "pollueur-payeur", sachant  aussi qu' une tonne de CO2 s’échange autour de 5 à 6 € ; pour renverser la "vapeur", un tarif excédant  les 30€ s'avère incontournable.

Face à de telles inerties, frilosités coupables, le film Demain (qui a remporté aux Oscars le prix du meilleur documentaire) présente des solutions pratiques qui ont déjà marché partout dans le monde, mais que peu de gens connaissent et qui remettent les citoyens que nous sommes au centre des enjeux. En effet, vu le pitoyable spectacle qu'ils nous offrent trop souvent, il serait sans doute catastrophique de ne compter que sur les décideurs politiques pour apporter
l'essentiel des pistes de solutions. On l'a encore vu tout dernièrement avec la relance d'ailleurs parfaitement inutile (selon notamment les organismes officiels Elia et Greg) de deux centrales nucléaires à Doel (Belgique), sachant que d'une part, elles ne pourront plus fonctionner après 2025 et que d'autre part, les sommes pharamineuses consacrée à leur relance auraient pu être allouées à la production renouvelable !.

 

En revanche et bien heureusement, le salutaire film Demain propose des solutions très concrètes, réalisables rapidement, facilement et à la portée de toutes les personnes de bonne volonté.

 

N.B.. De nombreux  scientifiques tirent la sonnette d'alarme : dans trois ans (2020), il sera trop tard. (Suite)

 

" En atteignant une masse critique de citoyens, on pourra changer de modèle économique"

(Jean-François Mitsch, administrateur délégué de Enercoop.be, cité par Le Vif -L'Express dans un riche dossier consacré au film Demain,

dans le numéro 3375 de mars 2016).

 

 

 

Pour ce qui est de l'avenir, il ne s'agit pas de le prévoir,
mais de le rendre possible.

Antoine de Saint-Exupéry 

Retour au menu de cette page

 

 

 

Bien avant la diffusion du documentaire Demain qui "cartonne" partout, j'avais déjà présenté sur ce site, des solutions et des réalisations concrètes en vue d'économiser l'énergie sous diverses formes (électricité, chauffage et eau) et provoquer l'engouement dans un large public susceptible de le conduire à agir davantage au plan personnel déjà en adoptant une vie basée sur la "simplicité volontaire" (déjà abordée plus haut).

Le film Demain propose des solutions à la portée, sinon de tous, du moins d'un très grand nombre de personnes et dans divers domaines, et donc pas seulement pour économiser l'énergie (à pointer aussi le fait que le Danemark va prochainement atteindre l'autonomie énergétique) : devenir plus autonome localement en dépendant moins des pouvoirs financiers et politiques, des lobbies des multinationales...

 

"Les nombreuses initiatives de transitions belges [dont ce qui est illustré sur cette page] n(ont pas attendu le film pour expérimenter, innover, créer du lien, indique François -Olivier Devaux, responsable de reseautransition.be. Avec des bases solides, elles sont maintenant prêtes le nouveau public touché par le film. "Demain" offre une opportunité pour une tas de citoyens pour quitter une posture de peur de l'avenir pour s'engager dans un changement positif, et ce? directement là où ils vivent. C'est passionnant !"(Extrait de l'article du Vif-L'Express déjà cité).

 

Domaines d'application concrets à la portée de tous et abordés dans le film : l'agriculture (permaculture) et plus localement, la création en phase d'un potager bio individuel ou collectif, l'économie locale avec notamment l'introduction de monnaies alternatives (ce qui créé beaucoup d'emplois), mais aussi l'éducation et le système politique, comme l'Islande et la Colombie britannique ont mis en oeuvre avec succès; via la démocratie délibérative (un groupe de citoyens élus  au hasard pour un an, décident de tout et les politiques ne font que rigoureusement l'appliquer !). En espérant qu'un jour un tel système politique verra largement le jour en Europe, les décideurs politiques devraient en attendant et de plus en plus s'efforcer à aider les initiatives locales citoyennes dans l'esprit de ce qui est développé ici.

 

Sans plus tarder, pensez à entreprendre des actions concrètes qui s'ajouteront à vos réalisations éventuellement déjà mises en oeuvre ! N'est-ce pas le moment de mettre le "turbo" ? Voir le film pourrait achever de vous en convaincre.  Pour commencer à (ré)agir, n'attendrez-vous que lorsque vous serez touchés directement et dommageablement dans votre vie personnelle  ?... (Voir la bande annonce - voir aussi cette autre annonce et qui montré les réactions des spectateurs et d'autres encore...).

 

* Se lever pour demain passe déjà par la participation et la diffusion d'une monnaie complémentaire locale (MLC), comme vient d'en lancer le projet (juin 2017) Frédéric TOUBLANC pour l'entité de Fontaine-l'Evêque (détails).

 

* Lire le résumé de tout de ce que les partenaires de ce site ont réalisé pour rendre leur habitat & Centre automnes en électricité, chauffage et eau.

 

* De nombreux  scientifiques tirent la sonnette d'alarme : dans trois ans (2020), il sera trop tard. (Suite)

effondrement----------------

Retour au menu de cette page

 

 

 

 

--------------------------------------------------------------------------------------

pirate

 

Tous les pirates ne se ressemblent décidément pas !

ou quand le surréalisme n'est plus exclusivement belge  !
 

A ranger dans l'intarissable et surréaliste rubrique la réalité dépasse la fiction : le parti Pirate finlandais (écologiste) a convaincu le gouvernement de son pays d'adopter le 'tout nucléaire' pour la production électrique, alors que son parti frère suisse (même coalition internationale) a opté pour l'option diamétralement opposée : en finir le plus vite possible avec le nucléaire. Cependant, l'incongruité ne s'arrête malheureusement pas là !

Le Parti Pirate suisse (qui fait partie du regroupement écologiste international des Partis Pirate) a adopté une politique énergétique rassurante, puisque qu'il "estime que la transition énergétique et la sortie du nucléaire doivent être mises en oeuvre rapidement et sans délai" ! (Source)

En revanche son parti frère, le Parti Pirate finlandais (parti a priori tout aussi écologiste que son frère suisse...) vient de convaincre le gouvernement (finlandais) du
"choix du 'tout nucléaire', pour l’écologie"  !!!

Comment des écologistes dignes de ce nom peuvent-ils sans vergogne promouvoir la dangereuse énergie  nucléaire qui, en plus, a recours à une énergie fossile dont l'utilisation pose en plus de sérieux, pour ne pas dire insolubles problèmes de stockage et de gestion des déchets produits, notamment pour les générations futures (au bas mot, durant plusieurs siècles) ?! Par-dessus le marché, le parti Pirate finlandais prétend que le nucléaire est décarboné ; encore une contrevérité : plusieurs études montrent que chaque kWh (nucléaire) produit 66gr de CO² !  Pire encore, c'est aussi continuer à s'exposer à l'énorme vulnérabilité des centrales, notamment en cas d'attaque terroriste (telle qu'une émission récente de la RTBF l'a démontré à suffisance : vidéo).
 

Retour au menu de cette page

 

 

--------------------------------------------------------------------------------------

Nouvelles du front !

En positif ( + ) ou en négatif ( - )

Signes de l'effondrement ( - ) et à l'opposé actions créatives mises en oeuvre pour l'adoucir ( + ) :

Voir les mises à jours

--------------------------------------

 

    Consultez le dossier résumé en Word des propres réalisations du Centre & Habitat Retrouver Son Nord pour l'écologie. ( + )

    Consultez le dossier résumé en Word des projets du Centre & Habitat Retrouver Son Nord pour l'écologie ( + )

 

--------------------------------------

Retour au menu de cette page

reeves

 

 

elections

Elections : "pourquoi je n'ai envie de donner ma voix à personne"

L'écrivain et scénariste belge Antoine Wauters explique son point de vue sur les élections

 

 

« Je donnerai ma voix à un parti qui fait de la sauvegarde de notre environnement non une priorité, mais un impératif catégorique, à un parti qui aura fait le pari d'autre chose que des inopérants clivages gauche-droite, à un parti qui restreint nos libertés mortifères (oui !) et nous rend responsables, en nous rappelant que vivre ne peut se résumer ni à vendre ni à acheter, encore moins à faire des selfies, et qu'il est bon de donner de sa personne, parfois, de se mouiller pour d'autres, pour les autres, en s'oubliant, en s'abandonnant, si cela est (encore) possible ». (Suite)

 

Si vous y adhérer (en Belgique), merci de signer la pétition ici

 

N.B. « Sans obligation, les Flamands seraient enclins à 63 % à se rendre aux urnes pour les communales et à 64 % pour les législatives. Les Bruxellois connaissent un degré de motivation très comparable aux Flamands: 62 % effectueraient leur devoir citoyen pour les communales et 64 % pour les législatives. En revanche, les Wallons sont légèrement en retrait par rapport aux autres régions : ils ne seraient que 58 % à voter aux législatives et 59 % aux communales ». (Source)

Ce qui donne donc en abstentions

    * aux communales :

-  37% pour la Flandre

-  38 % pour Bruxelles

-  41 % pour la Wallonie

* aux législatives :

- 36 % pour la Flandre et Bruxelles

- 42 % pour la Wallonie
 

--------------------------------------

Retour au menu de cette page

veviba

    AFFAIRE VEVIBA & AFSCA  ( - )

 

 

 

« Alain Schonbrodt, secrétaire de l'Union Professionnelle Vétérinaire, revient sur le scandale Veviba, qui secoue la filière bovine et l'Afsca, l'agence de contrôle de la sécurité de la chaîne alimentaire, depuis quelques jours.
D'après lui, ce ne sont pas les contrôleurs de l'Afsca (des vétérinaires dans les fermes), ni l'Afsca elle-même, qui sont à l'origine des manquements graves de l'entreprise de Bastogne qui transforme les animaux en viande.
"La structure des opérateurs devient tellement énorme que le contrôle point par point devient de plus en plus compliqué. Ça, c'est un problème", a-t-il précisé en direct dans le RTL info 13h ce mardi.

"Il est évident qu'une petite ferme, ou une ferme moyenne, quand je suis sorti de mes études, c'était 80 têtes de bétail. Maintenant, avec moins de 250 têtes de bétail, on est une petite ferme. Donc c'est de plus en plus complexe".

Selon Alain Schonbrodt, il faut également "distinguer les contrôles inopinés, qui sont faits à l'improviste, souvent ciblé sur des personnes/entreprises présentes sur une liste noire ; et les contrôles routiniers"  ». (Source)

 

Voilà encore un signe de plus de l'effondrement attendu : le volume et la complexité attenants à ce qui touche notamment à l'alimentaire, (analogiquement aux risques liés à l'élevage an batterie) et engendrés par la course folle à la production/consommation et à la rentabilité adjacente. Tout concourt alors à favoriser des dérives et abus de toutes sortes, parce que le filet comme ses mailles sont devenus bien trop grands et, avec pour effets inéluctables, des catastrophes mortifères....

Certes ici, est passé à côté d'un scandale sanitaire aux conséquences effroyables ( il y a eu en plus des hospitalisations observées, sans doute des morts, mais sans qu'on ait pu / voulu mettre en lien les effets d'une alimentation toxique,..)

 

Retour au menu de cette page

 

 

--------------------------------------

 

 

famille

Une famille américaine fait pousser 3 tonnes de nourriture bio par an dans son jardin en ville ( + )



 

 

Aux États-Unis, à 15 minutes du centre-ville de Los Angeles, une famille fait sa révolution en créant sa propre ferme urbaine qui produit assez de nourriture pour être auto-suffisante.

C’est à Pasadena en Californie, que vit la famille Dervaes au milieu d’une micro ferme de 370 mètres carrés. Devenue une véritable ferme urbaine, elle produit 2,7 tonnes de nourriture par an, ce qui rend la famille auto-suffisante en nourriture. Cet exemple donne une idée et fait réfléchir sur ce qu’il est possible de faire dans un endroit assez commun, à une dizaine de minutes du centre-ville.

 

Un objectif : manger des légumes du jardin 100% bio

Vous pensiez ne pas pouvoir faire pousser beaucoup de nourriture en milieu urbain ? En êtes-vous vraiment sûr ? L’histoire des Dervaes va vous faire changer d’avis. Dans un jardin de 370 mètres carrés, la famille Dervaes arrive à faire pousser 2.700 kilos de nourriture par an (6.000 pounds) avec beaucoup de sueur, de courage et quelques larmes.

Jules Dervaes a créé cette ferme, il y a plus de 20 ans, avec ses trois enfants, Justin, Anaïs et Jordanne, dans le but de manger une nourriture saine, biologique, sans OGM et cultivée maison. Pour cela, il part d’une réflexion simple et juste : “Nous sommes tous sur le même bateau, sur la même Terre. Aujourd’hui, les gens se posent de plus en plus de véritables questions sur le futur de la planète et ils n’ont plus peur de prendre des risques. J’en fais partie.” (Article complet)

 

 

Retour au menu de cette page

 

---------------------------------

 

bitcoin

 

Enorme impact énergétique des cryptomonnaies ( - )

 

 

 

 

        La face cachée des blockchains monnaies virtuelles) - Le gouffre énergétique des cryptomonnaies - Entre croissance économique et écologie

 

"De nombreuses études récentes, notamment par Alex De Vries, pointent du doigt l’énorme impact énergétique des cryptomonnaies.

Entre engouement économique, fièvre du marché et effet de mode, les blockchains prennent de plus en plus d’ampleur sans dévoiler leur côté noir.

Dans un monde prenant conscience de notre impact environnemental, les technologies du numérique et leur utilisation nous cachent bien souvent des côtés sombres : haute consommation énergétique, surutilisation des métaux rares, disruptions économique et social." (Suite)

 

Retour au menu de cette page

 

 

 

---------------------------------

 

L’image contient peut-être : texte

 

 

 

 

Contenu de cette page avec des liens directs vers les sujets

Dernières mises à jour  :¨

Toutes dernières mises à jour :¨¨

 

Comportements... positifs (+) ou négatifs (-)

 

Que faut-il entendre par COLLAPSOLOGIE ?

Est-ce qu'on peut encore éviter un effondrement ?

¨ Et si tout s'effondrait ? Une autre fin du monde est pourtant possible !

¨ Quelles sont les prédictions (dates) ?

¨¨ Faut-il croire au réchauffement climatique ?

¨¨ Le réchauffement climatique: la détresse des scientifiques

¨¨ Elections : "pourquoi je n'ai envie de donner ma voix à personne"
 

 

 

Le climat, la COP21 et moi…

Tout le monde se lèvera-t-il  pour.... "Demain" ?

¨ Tous les pirates ne se ressemblent décidément pas ! (-)

¨¨ Les mouvements de la transition  (+)

 

nouvelles

¨¨ Nouvelles du front ! En positif ( + ) ou en négatif ( - ) ¨¨

 signes

Signes accélérateurs de l'effondrement ( - ) et à l'opposé actions créatives mises en oeuvre pour l'adoucir ( + ) :

 

¨ Affaire Veviba/Afsca (-)

¨ Une famille américaine fait pousser 3 tonnes de nourriture bio par an dans son jardin en ville (+)

¨ Aquaponie, un système vertueux - FUTURE - ARTE (+)

quand les poissons font grandir les légumes et vice-versa

(Site à découvrir : www.aquaponiefrance.com - Merci à Edouard)

¨ Enorme impact énergétique des cryptomonnaies (-)

¨  Cette école de Liège a pu diminuer sa consommation d'énergie de 50% (+)

 ¨¨"La consommation d'électricité des ménages belges et des PME est en baisse, plus de 6% en près d'une décennie" (chiffres 2017).(+)

 ¨ Les activités humaines précipitent le déclin de la biodiversité (-)

 ¨ Arrêt des voitures purement thermiques : Volvo (2019) / Smart (2020) (+)

  ¨ Erdogan et Poutine lancent la construction de la première centrale nucléaire de Turquie  (-)

¨¨  35% des Belges optent désormais pour un SUV  mais cette mode aggrave la pollution !  (-)

¨¨ Le premier téléphone modulaire et éthique au monde (+)
 

 

 Consultez le dossier résumé en Word de nos propres réalisations pour l'écologie. (+)

Consultez le dossier résumé en Word de nos projets. (+)

 

 

avis librement exprimés sur ce site et ses partenaires

 

envoyer un courrier à  Retrouver son Nord

"Je lui ai même demandé pardon, je leur demande pardon à vrai dire."

Un père à sa fille et ses amies et les générations à venir.

 

 

                              

 

 

                                                    Principaux domaines abordés sur le site Retrouver son Nord :

   

                                                                                                          -  PSYCHOBIOLOGIE  -

                                                                             -   Santé  -  Dépendances  -  Couple  -  Famille-  

                                                                             -   Habitat   -   Autarcie energetique    -  YOGA

                                                                       -   Développement PERSONNEL  &  PSYCHOTHERAPIES YOGA

           

                                                                                         

envoyer un courrier à  Retrouver son Nord  vos avis reçus sur nos activités et sur ce site 

retour à laa page d'accueil

                                                            

                                                                                                                                               RECHERCHER SUR CE SITE  

 

           

                                                                                                                                                     Retour au menu de cette page