Le Serment d Hippocrate

 

 

"Considéré comme le plus grand médecin de l'Antiquité, il enseigna sa conception de la maladie à l'époque de Périclès. Il dégagea la médecine de son lourd manteau de traditions plus ou moins fantaisistes en pratiquant l'observation clinique systématique. L'essentiel de sa théorie, c'est que la maladie est engendrée par les altérations des humeurs." (Encyclopédie Agora)
 

Sur le fronton, on peut lire les premiers mots de cet aphorisme d'Hippocrate:
«La vie est courte, l'art est long, l'occasion fugitive, l'expérience trompeuse, le jugement difficile.» "

Source: National Library of Medicine, États-Unis.

 

En savoir plus sur l'oeuvre et la vie d'Hippocrate.
 

___________________________________________

 

 

Les quatre principes fondamentaux d'Hippocrate  (par Jacques Dufresne)

Cette thérapeutique repose sur les quatre principes fondamentaux suivants :

 

"PREMIÈREMENT, être utile, ou au moins ne pas nuire [Ndlr : une meilleure traduction serait "d'abord ne nuire en rien" car nil est la contraction de nihil qui veut dire rien] , PRIMUM NIL NOCERE

DEUXIÈMEMENT, combattre le mal par son contraire, CONTRARIA CONTRARIUS : un patient flegmatique, «froid» et «moite» aura besoin de remèdes échauffants; un sanguin pléthorique, de rafraîchissants;

TROISIÈMEMENT, mesure et modération ;

QUATRIÈMEMENT, «chaque chose à son temps». Une intervention peut être nuisible un jour et sauver la vie du malade le lendemain. Le second principe, combattre le mal par son contraire est à l'origine du mot ALLOPATHIQUE qui sert à caractériser la grande tradition médicale occidentale. Allopathique vient du mot grec allos, qui veut dire autre. "
(Source : LICHTENHAELER, Charles, op. cit., p. 117.)

 

 

"Les lignes directrices du serment d'Hippocrate sont, en effet, au nombre de quatre:
    - un profond respect de la nature en général;
    - une conception unitaire et intégrale de l'être humain;
    - un rapport rigoureux entre l'éthique personnelle et l'éthique professionnelle;
    - une conception extrêmement élevée de l'exercice de l'art médical."

cf. "VA, ET TOI AUSSI, FAIS DE MÊME : D'HIPPOCRATE AU BON SAMARITAIN"

 

Voir aussi ce que j'entends par "une psychothérapie appropriée"

 et les écueils, dérives engendrés voire suscités (involontairement) par les stages en "Biologie-Totale".

Découvrir notre déontologie.

 

___________________________________________________________

 

Le Serment d'Hippocrate proprement dit

 

 

 

 

 

 

"Je jure par Apollon médecin, par Esculape, Hygie et Panacée, par tous les dieux et toutes les déesses, et je les prends à témoin que, dans la mesure de mes forces et de mes connaissances, je respecterai le serment et l'engagement écrit suivant :

Mon Maître en médecine, je le mettrai au même rang que mes parents. Je partagerai mon avoir avec lui, et s'il le faut je pourvoirai à ses besoins. Je considérerai ses enfants comme mes frères et s'ils veulent étudier la médecine, je la leur enseignerai sans salaire ni engagement. Je transmettrai les préceptes, les explications et les autre parties de l'enseignement à mes enfants, à ceux de mon Maître, aux élèves inscrits et ayant prêtés serment suivant la loi médicale, mais à nul autre.

Dans toute la mesure de mes forces et de mes connaissances, je conseillerai aux malades le régime de vie capable de les soulager et j'écarterai d'eux tout ce qui peut leur être contraire ou nuisible. [Un autre traduction du même auteur, Emile Littré le libellé ainsi : "Je m'abstiendrai et de tout mal et de toute injustice.]

Jamais je ne remettrai du poison, même si on me le demande, et je ne conseillerai pas d'y recourir. Je ne remettrai pas d'ovules abortifs aux femmes.

Je passerai ma vie et j'exercerai mon art dans la pureté et le respect des lois Je ne taillerai pas les calculeux, mais laisserai cette opération aux praticiens qui s'en occupent. Dans toute maison où je serai appelé, je n'entrerai que pour le bien des malades. Je m'interdirai d'être volontairement une cause de tort ou de corruption, ainsi que tout entreprise voluptueuse à l'égard des femmes ou des hommes, libres ou esclaves. Tout ce que je verrai ou entendrai autour de moi, dans l'exercice de mon art ou hors de mon ministère, et qui ne devra pas être divulgué, je le tairai et le considérerai comme un secret.

Si je respecte mon serment sans jamais l'enfreindre, puissé-je jouir de la vie et de ma profession, et être honoré à jamais parmi les hommes. Mais si je viole et deviens parjure, qu'un sort contraire m'arrive! "

 

            Traduction de Littré (Source imprimée HIPPOCRATE, Oeuvres complètes, trad. Émile Littré, Paris, Baillière, 1819-1861, v. 4)
 

_________________________________________________________

 

 

Pour prolonger la réflexion :

 

Hippocrate à l'épreuve du temps
Médecine, éthique et croyances
Michel LIBERT & Bernard HANSON (ED.)


Ethique
Les grandes questions de la médecine
 

 

 

 

Ce qui expliquerait la survenance des maladies :

Ce qui se passe lorsque la peur de... (exemple : attraper une maladie) ne se résout pas.

Un cas surprenant : un cytomégalovirus qui fait une volte-face étonnante !

Exemple de guérison avec l'aide de la psychobiologie (col de l'utérus)

D'autres cas de mal-à-dire qui se forgent dans le ventre maternel.

Les hamsters enfumés (tabac) attrapent-ils le cancer

Le cerf qui perd son territoire et l'infarctus ?

"Le langage de la guérison" (J.-J. Crèvecoeur)

Ce qui se passe lorsqu'une brebis s'égare.

Ne vous agrippez pas à la grippe !

 

 

 

Là où la psychobiologie moderne rentre en résonance avec les médecines primitives :

       "Que notre vie intérieure s’enlaidisse et nous risquons fort de tomber malades ? (...)

 On sait bien que les traumatismes affectifs, les ruptures, les non-dits graves, les amertumes, les haines…

         sont autant de “laideurs intérieures”, qui provoquent notamment des cancers" :

"Les Clés de la santé indigène" (Jean-Pierre Barou & Sylvie Crossman aux éd. Balland)

 

En savoir plus sur la psychobiologie.


 

AVERTISSEMENT IMPORTANT :

nous n'adhérons en aucun cas à la Biologie-Totale

que nous refusons vu les dérives qu'elle génère

par manque criant de précaution, d'éthique et de déontologie appliquées.

(Voir notre avis).

Tout autant, nous ne cautionnons en aucune manière les comportements intégristes et outranciers du Dr Hamer.

Deux chapitres du livre écrit par Baudouin Labrique,

"Quand les thérapeutes dérapent" y sont consacrés.

 

 

 

                                                                    Principaux domaines abordés sur le site Retrouver son Nord :

                                          Santé  -  Dépendances  -  Couple  -  Famille  -  Habitat  - Développement personnel

                                                                               envoyer un courrier à  Retrouver son Nord  vos avis reçus sur nos activités et sur ce site 

                                                                            Pour être informé des nouveautés via la NEWSLETTER,

                                                                                                         laissez-nous votre adresse

                                                                                                                 en cliquant ici

                                                                                       et en envoyant tel quel le message, c'est tout !

 

                                                                        Si vous voulez faire connaître ce site à des connaissances,

                                                                     avertissez-les en cliquant ici et envoyez leur tel quel le message

                                                                                       ou avec un petit mot d'accompagnement.

 

                                                                                    Découvrir ce que nous proposons en séance

 

                                                                                                                retour à laa page d'accueil