CIGARETTE, CANCER-TUE ?

 

Présentation des activités organisées sur ce thème.

 

© Baudouin Labrique

 

 

 

                                                                                                        

 

Comment décoder efficacement ce qui est derrière cet écran de fumée, ce que cela a signifié et implique encore dans notre vie ? Pourquoi certains se mettent-ils à fumer et d’autres pas ? Passant par des périodes d’abstinence, pourquoi certains n’arrivent-ils pas à arrêter définitivement de fumer ? La cigarette est-elle vraiment responsable de cancers ?

Pourquoi une race de Hamsters enfumés en laboratoire, contracte le cancer des poumons et une autre race de Hamsters enfumés de la même façon, pas ? Ne plus jamais fumer est-il possible ? Comment y arriver enfin ? Pour vous libérer de cette dépendance, une série d'outils personnels vous seront proposés ainsi que des thérapies adaptées si c’est nécessaire

Les vrais dangers du tabagisme sont ceux que l'ont croit ?.

Pour les dates des ateliers proposés, consulter l'agenda.

Pour plus de détails, voir les livres et les sites spécialisés.

 

 

 

Les théories touchant au rôle cancérigène du tabac,

à la nature oncogène de l'aniline ou d'autres produits

n'ont jamais été démontrées et elles sont indémontrables

et pour « cause » !
 

 

 

Ce qu'apporte la recherche scientifique

Dans la recherche officielle sur le cancer, des savants essayent de vérifier s’il y a un (vrai) lien de cause à effet entre le tabagisme et le développement du cancer principalement du poumon. Parmi ces recherches de laboratoire, il faut souligner, sinon la première, du moins une des toutes premières : celle qui a été entreprise par le professeur Dontenwill : elle a été réalisée déjà en 1977 et est rapportée par la Revue sur la recherche contre le cancer et l’oncologie clinique, n° 89, 1977 (pp. 150-180).

Elle apporte la preuve que l'effet cancérigène du tabac ne peut pas être démontré ; en revanche, elle montre "par défaut" que c'est un facteur d'ordre psychique qui doit être pris en compte finalement comme élément incontournable dans ce qui provoque les pathologies attribuées au tabagisme.

Ce qu’apporte « utilement » le tabac

C’est une sorte de drogue complexe qui a son utilité analogue à celle qu'aurait la prise d'un médicament pour combattre le stress etc., sans toutefois résoudre les causes réelles de son apparition. Toutes les dépendances sont entretenues par les propres "médicaments" qu'elles incorporent pour trouver un certain soulagement. En parcourant la liste des substances présentes dans le tabac et des effets qu'elles produisent qui sont autant de "solutions" apportées par rapport aux stress particulier, vous pourrez vous rendre compte des effets, souvent occultés maïs recherchés, qu'elles permettent d'avoir, à la manière de "médicaments". Comme la plupart des maladies offrent une solution temporaire pour solutionner une situation conflictuelle (confirmées par des découvertes scientifiques), le tabagisme est également une tentative de solutionner dans l'instant, une situation trop souffrante alors occultée et qui mérite tout autre chose que de montrer d'un doigt culpabilisant ceux qui s'y adonnent.

L’expérience du Pr Dontenwill

On a exposé 6000 hamsters dorés durant 6 ans à la fumée de cigarette : ils ont vécu en moyenne plus longtemps que 6000 de leurs congénères d’une autre race qui, durant la même période, n’y avaient pas été exposés.

Les hamsters dorés vivent sous terre, ce qui n'est pas le cas des autres (terrestres) ; les hamsters dorés n’avaient donc pas dans leur cerveau de code qui correspondant à un signal d'alarme de danger et donc de stress, en présence de fumée ! (Il n’y a pas d’émission possible de fumées sous terre). Chez les souris, détectant de la fumée, la panique s’empare d’elles et elles ne peuvent que prendre la fuite !

D’un côté donc, les hamsters (dorés) qui vivent sous terre et qui n’ont aucune connaissance de la signification (danger de mort) que représente la fumée stockée dans leur mémoire génétique ; en conséquence, la présence de la fumée n’enclenche aucune réaction de stress.

De l’autre côté, les hamsters terrestres qui vivent comme l’homme à la surface et qui ont en commun la signification de ce que constitue la présence de la fumée stockée dans leur mémoire génétique (il n’y a pas de fumée sans feu) : un danger de mort, de ne plus pouvoir respirer et donc ce sont les poumons qui sont atteints. S’en suit des cancers des poumons mais ce qui se traduit par un développement alvéolaire jugé anormal par la science conventionnelle ; en fait, l’instinct de survie conduit à tenter d’accroître la capacité de respiration ; le moyen logique est donc de multiplier ce qui capte l’air : les alvéoles pulmonaires.

Comment en guérir en profondeur et durablement

La mise au jour des origines conflictuelles de ce qui engendre les pathologies comme celles que l'on croit (faussement) provoquées par le seul tabagisme, est la première étape qui permet à tout fumeur de pouvoir vraiment se libérer de cette dépendance. On court tout droit à l''échec en recourant seulement à des approches comme l'hypnose ou à d'autres techniques comportementales, si on se prive d'en analyser les causes profondes, qui sont toujours psychobiologiques et dont la prise en compte reste incontournable.

Il y a certes des cas où des personnes croient avoir guéri de leur dépendance tabagique à l’aide de telle ou telle méthode comportementaliste comme celle, fortement médiatisée, de Allen Carr : en fait, à l’analyse, on observera qu’entre-temps, une modification existentielle (conscientisée ou non) avait opéré l’annulation du code psychique qui avait enclenché la dépendance tabagique. Ce qui précède vaut également pour toute autres dépendance (alimentaire, drogue, alcool, sexe,…) ; de telles méthodes allopathiques s’arrogent dès lors fallacieusement la revendication (à elles seules) de la délivrance du tabagisme : c’est malhonnête intellectuellement mais cela fait vendre des livres, des patches, des sessions d’accompagnement...
 

Que peut bien apporter thérapeutiquement de tels enseignements ?
 

Aller au menu de la page "ANTICANCER"

 

 

 

 

Que peut bien apporter thérapeutiquement de tels enseignements ?

La mise au jour des origines conflictuelles de ce qui engendre les cancers comme ceux que l'on croit (faussement) provoqués par le tabagisme, est la première étape qui permet à tout fumeur de pouvoir vraiment se libérer du tabagisme. On court tout droit à l''échec en recourant seulement à de telles approches comme l'hypnose ou à d'autres techniques comportementales si on se prive d'en analyser les vraie causes, qui sont toujours psychobiologiques. Le tabac est une sorte de drogue (= "médicament", en grec) qui a son utilité comme l'aurait la prise d'un médicament pour combattre le stress etc. sans toutefois résoudre les causes de son apparition. En parcourant la liste des substances présentes dans le tabac et des effets qu'elles produisent qui sont autant de "solutions" apportées par rapport au stress. Comme toute maladie qui est une solution temporaire pour solutionner un conflit, le tabagisme est également une tentative de solutionner dans l'instant un conflit alors occulté. Voici une fiche-mémo qui vous permettra de voir qu'elles sont les étapes suggérées pour arriver à sortir enfin du tabagisme.

 

 

retour à laa page d'accueil

 

 

.

La bonne résolution pour l'année 2004 !