Théorème du singe

 

 

 

                    Voici une expérience scientifique menée par l'Université de l'Etat de San Diego (Californie)


1) Mettez vingt chimpanzés dans une chambre.

2) Accrochez une banane au plafond et mettez une échelle permettant d'accéder

    à la banane.

3) Assurez-vous qu'il n'y pas d'autre moyen d'attraper la banane qu'en utilisant l'échelle.

4) Mettez en place un système qui fait tomber de l'eau très glacée dans toute la chambre

    dés qu'on commence à escalader l'échelle.

5) Les chimpanzés apprennent vite qu'il ne faut pas escalader l'échelle...

6) Arrêtez le système d'eau glacée, de sorte que l'escalade n'a plus son effet dérivé.

7) Maintenant remplacez l'un des vingt chimpanzés par un nouveau.

   Ce dernier va chercher à  escalader et sans comprendre pourquoi, se fera tabasser

   par les autres.

8) Remplacez encore un des vieux chimpanzés par un nouveau.

    Ce dernier se fera encore tabasser,

     et c'est celui qui a été introduit juste avant qui tapera le plus fort.

9) Continuez le processus jusqu'à ce qu'il n'y ait plus que des nouveaux.

10) Alors plus aucun ne cherchera à escalader l'échelle et si jamais il y en a un qui pour

       une raison quelconque ose y penser, il se fait massacrer illico presto par les autres.

 

 

 

 

 

 

 

 

Belle illustration du fameux "réflexe conditionné de Pavlov" (Ivan Petrovitch Pavlov, médecin et physiologiste russe 1849-1936).

 

Il est surtout connu pour ses expériences avec les chiens, par le biais de la nourriture. Ce grand chercheur russe était passionné par le fonctionnement du corps humain. Grâce aux chiens, Pavlov a pu expérimenter les manifestations du « conditionnement ». Pour ses études sur la digestion, Pavlov a recueilli chez un chien des échantillons de salive. Pour activer la salivation de l’animal, il lui présenta de la nourriture. Après plusieurs jours, Pavlov se rendit compte que le chien commençait à saliver avant même d’avoir reçu sa nourriture. Simplement en entendant les pas du chercheur qui approchait, l’animal savait qu’il aurait bientôt de la nourriture. Pavlov répéta l’expérience avec un second chien : il  fit sonner une cloche peu avant l’heure du repas. Conséquences : quelques jours après le début de l’expérience, le seul son de la cloche le faisait saliver.


"Les méthodes de conditionnement de Pavlov en ont fait jaser plus d’un. En effet, des expériences du même genre ont été réalisées sur des humains. Après avoir fait clignoter une lumière devant une patiente, on frappait légèrement sur son genou. Celle-ci levait alors automatiquement la jambe. Tout ça est normal, c’est une simple question de réflexes. Cependant, au bout de quelques séances, la patiente n’avait plus besoin de recevoir de coup pour lever la jambe : la réaction se produisait dès que Pavlov faisait clignoter la lumière ! Sans le savoir, la patiente avait associé la chose au coup qu’elle recevait immédiatement après..." (repris de  http://www.cybersciences-junior.org/fiches/f47.asp).

 

(Ajout 09/2022/) L'histoire des familles (cf. ce que nous apprend la Psychogénéalogie) regorge d'anecdote du même genre : des gestes, des coutumes, des comportements individuels qui n'ayant pourtant aucune sens rationnel, sont exactement répétés de génération en génération. Ainsi cette femme qui se demande pour quelles raisons sa mère coupe en deux le rôti avant de le mettre au four ; interrogée, sa mère lui dit que dans sa famille on procède toujours de cette façon, mais sans savoir pourquoi. La femme interroge alors sa grand-mère (maternelle) et qui alors lui donne la vraie raison : son four était trop petit pour accueillir le rôti en une seule pièce !

 

Cette expérience scientifique faite à San Diego est à mettre en rapport avec les expériences scientifiques faites par le Pr Henri Laborit qui ont mis en valeur ce qu'entraîne l'inhibition de l'action notamment au niveau des maladies.

 

Rappel d'une de ces expériences :

"1. Un rat est placé dans une cage à plancher grillagé et séparée en deux compartiments

      par une cloison, dans laquelle se trouve une porte Un signal sonore et un flash lumineux

      sont enclenchés et après quatre secondes un courant électrique est envoyé

      dans le plancher grillagé. La porte est ouverte. Le rat apprend très vite la relation temporelle

      entre les signaux sonores et lumineux  et la décharge électrique qu'il reçoit dans les pattes.
      Il ne tarde pas à éviter cette "punition" en passant dans le compartiment adjacent.

      [Ndlr : dans le cas des signes de San Diego, l'eau glacée joue le rôle de la décharge électrique]
      A peine est-il arrivé que le plancher bascule légèrement et active les signaux

      et quatre secondes plus tard le choc électrique. Il doit cette fois parcourir le chemin inverse

      et le jeu de bascule recommence, ainsi que les signaux et le choc électrique.
      Il est soumis à ce va et vient pendant dix minutes par jour pendant huit jours consécutifs.
      A l'auscultation, son état biologique est excellent.
 

 


 2. Cette fois deux rats sont placés dans la cage mais la porte de communication est fermée.
     Ils vont subir le choc électrique sans pouvoir s'enfuir. Rapidement ils se battent,

     se mordent et se griffent. Après une expérimentation d'une durée analogue à la phase 1,

     ils sont auscultés et leur état biologique, à part les morsures et les griffures, est excellent.

 3. Dans cette nouvelle expérience, un rat est placé seul dans la cage avec la porte

     de communication fermée. Le protocole est identique aux précédentes expérimentations.


    Au huitième jour, les examens biologiques révèlent :
     - une chute de poids importante ;
     - une hypertension artérielle qui persiste plusieurs semaines ;
     - de multiples lésions ulcéreuses sur l'estomac.

     Constatation : L'animal qui peut réagir par la fuite (expérience N°1), ou par la lutte

       (expérience N°2) ne développe pas de  troubles organiques. L'animal qui ne peut ni fuir

       ni lutter (expérience N°3) se trouve en inhibition de son action

       et  présente des perturbations pathologiques. 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

                            -----------------------------------------------------------------------------------------------------

 

                                                                        retour à laa page d'accueil

                                       

                                 

                                             Autres principaux domaines abordés sur le site Retrouver son Nord :

                 Dépendances  -  Couple  -  Famille  -  Habitat  - Développement personnel  Autarcie énergétique

                                                                 envoyer un courrier à  Retrouver son Nord   

                                                                                       

                                                                                       

                 Placer Retrouver son nord sur votre page d'accueil

                    Faire de cette page votre page d'accueil

                    Ajouter Retrouver son Nord aux favoris

                    Pour ajouter cette page dans vos favoris,

                       tapez CTRL (maintenu enfoncé) + D

                                                               Si vous voulez faire connaître ce site à des connaissances,

                                                           avertissez-les en cliquant ici et envoyez leur tel quel le message

                                                                              ou avec un petit mot d'accompagnement.

 

                                                         Ce que nous proposons comme séances