Citations d'Albert EINSTEIN

 

 

 

 

 

 "La femme d'Einstein n'était pas la moitié d'un imbécile!"

 Yvan Audouard
 

 

 


La vie, c’est comme une bicyclette, il faut avancer pour garder l’équilibre.  

 

 




Rencontre entre Chaplin et Einstein :

 

                                                               
Ce que j’admire le plus dans votre art, dit Albert Einstein c’est son universalité. Vous ne dites pas un mot, et pourtant... le monde entier vous comprend.
C’est vrai, réplique Chaplin. Mais votre gloire est plus grande encore : le monde entier vous admire, alors que personne ne vous comprend.


 

Par ordre alphabétique :

 

 

A l'école, en algèbre, j'étais du genre Einstein. Mais plutôt Franck qu'Albert.

 

Apprendre d'hier, vivre pour aujourd'hui et espérer pour demain.

 

Apprenez les règles du jeu pour vous en servir pour aller plus vite et plus loin.

 

C’est le devoir de chaque homme de rendre au monde au moins autant qu’il en a reçu.
 

Ce qui m'intéresse vraiment c'est de savoir si Dieu avait un quelconque choix en créant le monde.

 

Chacun doit être respecté dans sa personne et nul ne doit être idolâtré..

 

Concernant la matière, nous nous sommes trompés. Ce que nous avons appelé matière n'est que de l'énergie

   qui a ralenti sa vibration afin d'être perceptible par nos sens. Il n'y a pas de matière.
 

Dieu est subtil, mais il n'est pas malveillant.
 

En apparence, la vie n'a aucun sens, et pourtant, il est impossible qu'il n'y en ait pas un !

 

En ce qui concerne la matière, nous avons eu tout faux. Ce que nous avons appelé la matière est en réalité une énergie

dont la vibration a été ainsi réduite à être perceptible par les sens. Tous les êtres de matière vibrent à des niveaux particuliers.

La nature musicale de la matière nucléaire, des atomes aux galaxies, est maintenant enfin reconnue par la science.

 

Faites toujours ce qui est droit, cela va satisfaire les uns et étonner les autres.

 

Il est étrange que la science, qui jadis semblait inoffensive, se soit transformée en un cauchemar faisant trembler tout le monde.
 

Il est plus difficile de désagréger un préjugé qu’un atome.

 

Il faut prévenir les hommes qu’ils sont en danger de mort, la science devient criminelle. (1946)
 

Il n'existe que deux choses infinies, l'univers et la bêtise humaine... mais pour l'univers, je n'ai pas de certitude absolue.

 

Il n'y a que deux façons de vivre sa vie : l'une en faisant comme si rien n'était un miracle, l'autre en faisant comme si tout était un miracle.
 

Je crains le jour où la technologie remplacera les interactions humaines. Nous aurons alors créé une génération d'IDIOTS.
 

Je méprise profondément ceux qui aiment marcher en rangs sur une musique: ce ne peut être que par erreur qu'ils ont reçu un cerveau ;

   une moelle épinière leur suffirait amplement.
 

Je n’ai pas échoué, j’ai trouvé dix mille moyens qui ne fonctionnent pas.

 

Je n'ai jamais fait une seule de mes découvertes par un processus de pensée rationnelle.

 

Je ne crois point, au sens philosophique du terme, à la liberté de l'homme. Chacun agit non seulement sous une contrainte extérieure,

mais aussi d'après une nécessité intérieure.

 

Je ne m'inquiète jamais de l'avenir. Il arrive bien assez tôt.
 

Je ne dors pas longtemps, mais je dors vite.
 

Je sais pourquoi tant de gens aiment couper du bois. C’est une activité où l’on voit tout de suite le résultat.

 

Je suis réellement un homme quand mes sentiments, mes pensées et mes actes n'ont qu'une finalité: celle de la communauté et de son progrès.

 

L'amour est meilleur professeur que l'obligation.

 

L'éducation est ce qui reste après qu'on ait oublié ce qu'on a appris à l'école.

 

L'imagination est plus importante que le savoir, la connaissance.

  Le savoir es limité. L'imagination encercle le monde.

  Elle représente tout. C'est un aperçu futur de  votre vie.

 

La chose la plus incompréhensible sur le monde est qu'il est compréhensible.

 

La connaissance s'acquiert par l'expérience, tout le reste n'est que de l'information.

 

La créativité est contagieuse, transmettez-là.

 

La croissance intellectuelle devrait commencer à l naissance et ne cesser qu'à la mort.

 

La découverte des réactions atomiques en chaîne ne constitue pas pour l’humanité un danger plus grand que l’invention des allumettes.
  Mais nous devons tout entreprendre pour supprimer le mauvais usage du moyen.

 

La distinction entre le passé, le présent, le futur n'est qu'une illusion, aussi tenace soit-elle.
 

La folie est de toujours se comporter de la même manière et de s’attendre à un résultat différent.

 

La gravité n'est pas responsable de ceux qui tombent en amour.
 

La joie de regarder et de comprendre est le plus beau cadeau de la nature.

 

La logique te mènera de A à Z. L'imagination te mènera partout.

 

La matière est en réalité une énergie dont la vibration a été ainsi réduite à être perceptible par les sens.
 

La perfection des moyens et la confusion des buts semblent caractériser notre époque.
 

La plus belle chose que nous puissions éprouver, c'est le mystère des choses.
 

La possession de merveilleux moyens de production n'a pas apporté la liberté, mais le souci et la famine.

 

La seule chose absolue dans un monde comme le nôtre, c'est l'humour.

 

La science sans religion est boiteuse, la religion sans science est aveugle.

 

La théorie, c’est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi.

 

La valeur d'un homme tient dans sa capacité à donner et non dans sa capacité à recevoir.

 

La vie, c’est comme une bicyclette, il faut avancer pour garder l’équilibre.
 

La vraie valeur d'un homme se détermine d'abord en examinant dans quelle mesure et dans quel sens il est parvenu à se libérer du Moi.

 

Le fait que le monde soit intelligible est un miracle. (Lettres à Maurice Solovine où Einstein ne s’expliquait pas que l'Univers soit compréhensible).
 

Le hasard, c’est Dieu qui passe incognito.

 

Le monde est dangereux à vivre ! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire.

 

L'environnement, c'est tout ce qui n'est pas moi.

 

Le problème de notre temps n’est pas la bombe atomique, mais le cœur de l’homme.
 

Le progrès technique est comme une hache qu’on aurait mise dans les mains d’un psychopathe.

 

Les amères leçons du passé doivent être réapprises sans cesse.

 

 


 

Les grands esprits ont toujours rencontré une opposition farouche des esprits médiocres.

 

Les problèmes significatifs que nous avons à résoudre, ne peuvent pas l’être

  en restant au même niveau de pensée qui était celui dans lequel ils ont été posés.

 

L'imagination est plus importante que le savoir.
 

N’essayez pas de devenir un homme qui a du succès. Devenez un homme qui a de la valeur.

    Apportez de la valeur ajoutée via les connaissances et le talent que vous avez naturellement.
 

Ne fais rien contre ta conscience, même si c’est l’Etat qui te le demande.

 

N'importe quel imbécile peut savoir, mais comprendre est ce qui importe
 

Nous aurons le destin que nous aurons mérité.

 

Nous savons de la vie quotidienne que nous existons d'abord pour d'autres personnes,,

car de leur sourire, de leur bien-être dépend notre propre bonheur.
 

Placez votre main une minute sur un poêle et cela vous semble une heure. Asseyez-vous auprès d’une jolie fille une heure

et cela vous semble durer une minute. C’est ça la relativité.

 

Quiconque prétend s’ériger en juge de la vérité et du savoir, s’expose à périr sous les éclats de rire des dieux

puisque nous ignorons comment sont réellement les choses et que nous n’en connaissons que les représentations que nous nous en faisons.
 

Se sacrifier au service de la vie équivaut à une grâce.

 

Si un bureau en désordre dénote un esprit brouillon, que dire d'un bureau vide ?

 

Si vous ne pouvez expliquer un concept à un enfant de six ans, c'est que vous ne le comprenez pas complètement.

 

Si vous voulez que vos enfants soient intelligents, lisez-leur des contes de fée.

  Si vous voulez qu'ils soient plus intelligents, lisez-leur plus de contes de fée.

 

Trois idéaux ont éclairé ma route et m'ont souvent redonné le courage d'affronter la vie avec optimisme: la bonté, la beauté et la vérité.
 

Un homme qui n'est plus capable de s'émerveiller a pratiquement cessé de vivre.
 

Un problème sans sa solution est un problème mal posé.

 

Une mode domine chaque époque sans que la plupart des gens soient capables de voir els tyrans qui imposent leur volonté.

 

Une personne qui na jamais fait d'erreurs n'a jamais pris de risque

 

Il devient indispensable que l'humanité formule un nouveau mode de penser si elle veut survivre et atteindre un plan plus élevé.

 

Chaque période est dominée par une mode, sans que la plupart des gens soient capables de découvrir les tyrans qui l'imposent.

 

Tout le monde est un génie. Mais si vous jugez un poisson sur ses capacités à grimper à un arbre, il passera sa vie à croire qu'il est stupide !
 

Notre monde est menacé par une crise dont l'ampleur semble échapper à ceux qui ont le pouvoir de prendre de grandes décisions pour le bien ou pour le mal. La puissance déchaînée de l'homme a tout changé, sauf nos modes de pensées et nous glissons vers une catastrophe sans précédent. Une nouvelle façon de penser est essentielle si l'humanité veut vivre. Détourner cette menace est le problème le plus urgent de notre temps.

 

Peu d'êtres sont capables d'exprimer posément une opinion différente des préjugés de leur milieu. La plupart des êtres sont mêmes incapables d'arriver à formuler de telles opinions.
 

A force de lire des ouvrages de vulgarisation scientifique, j'ai bientôt eu la conviction que beaucoup d'histoires de la Bible ne pouvaient pas être vraies. La conséquence a été une véritable orgie fanatique de libre pensée accompagnée de l'impression que l'Etat trompe intentionnellement la jeunesse par des mensonges. C'était une impression écrasante. Cette expérience m'a amené à me méfier de toutes sortes d'autorité, à considérer avec scepticisme les convictions entretenues dans tout milieu social spécifique : une attitude qui ne m'a jamais quitté, même si par la suite, parce que j'ai mieux compris les mécanismes, elle a perdu de son ancienne violence.
 

Un être humain fait partie d'un tout que nous appelons "l'Univers" ; il demeure limité dans l'espace et le temps.

Il fait l'expérience de son être, de ses pensées et de ses sensations comme étant séparés du reste -
une sorte d'illusion d'optique de sa conscience. Cette illusion est pour nous une prison,  nous restreignant à nos désirs personnels

et à une affection, réservée à nos proches.
Notre tâche est de nous libérer de cette prison en élargissant le cercle de notre compassion afin qu'il embrasse tous les êtres vivants,
et la nature entière, dans sa splendeur...

 


 

 

 

 

Voici pour terminer une page dont le protagoniste serait Albert Einstein :

 

 

Est-ce que Dieu a créé tout ce qui existe ?

"Un professeur universitaire a défié ses étudiants avec cette question :

- Est-ce que Dieu a créé tout ce qui existe ?
Un étudiant a bravement répondu : - oui, Il l'a fait !
Le professeur a dit : - Dieu a tout créé ?
- Oui, monsieur, a répliqué l'étudiant.
Le professeur a répondu : si Dieu a tout créé, il a donc aussi créé le mal, puisque le mal existe

et selon le principe de nos travaux qui définissent ce que nous sommes, alors Dieu est mauvais.

L'étudiant était resté silencieux devant une telle réponse. Le professeur était tout à fait heureux de lui-même

et il se vantait aux étudiants qu'il avait prouvé encore une fois que la foi était un mythe.

Un autre étudiant a levé sa main et a dit : - Puis-je vous poser une question professeur ?
- Bien sûr, a répondu le professeur.
L'étudiant a répliqué : - Professeur, le froid existe-t-il ?
- Quel genre de question est-ce, cela ? Bien sûr qu'il existe. Vous n'avez jamais eu froid ? a répliqué le professeur.
Le jeune homme a répondu : - En fait monsieur, le froid n'existe pas.

Selon la loi de physique, ce que nous considérons comme le froid, est en réalité l'absence de chaleur.

Tout individu ou tout objet possède ou transmet de l'énergie.

La chaleur est produite par un corps ou par une matière qui transmet de l'énergie.

Le zéro Absolu (-460°F) est l'absence totale de chaleur ; toute la matière devient inerte et incapable de réagir à cette température.

Le Froid n'existe pas. Nous avons créé ce mot pour décrire ce que nous ressentons si nous n'avons aucune chaleur.

L'étudiant a continué : - Professeur, l'obscurité existe-t-elle ?
Le professeur a répondu : - Bien sûr qu'elle existe !
L'étudiant a répondu : - Vous avez encore tort Monsieur, l'obscurité n'existe pas non plus.

L'obscurité est en réalité l'absence de lumière. Nous pouvons étudier la Lumière, mais pas l'obscurité.

En fait, nous pouvons utiliser le prisme de Newton pour fragmenter la lumière blanche en plusieurs couleurs

et étudier les diverses longueurs d'onde de chaque couleur. Vous ne pouvez pas mesurer l'obscurité.

Un simple rayon de lumière peut faire irruption dans un monde d'obscurité et l'illuminer.

Comment pouvez-vous savoir l'espace qu'occupe l'obscurité ? Vous mesurez la quantité de lumière présente.

N'est-ce pas vrai ? L'obscurité est un terme utilisé par l'homme pour décrire ce qui arrive quand il n'y a pas de lumière.
Finalement, le jeune homme a demandé au professeur : - Monsieur, le mal existe-t-il ?

Maintenant incertain, le professeur a répondu : - Bien sûr comme je l'ai déjà dit. Nous le voyons chaque jour.

C'est dans les exemples quotidiens de l'inhumanité de l'homme envers l'homme.

C'est dans la multitude des crimes et des violences partout dans le monde.

Ces manifestations ne sont rien d'autre que du mal !

L'étudiant a répondu : - le Mal n'existe pas Monsieur, ou du moins il n'existe pas de lui-même.

Le Mal est simplement l'absence de Dieu en soi. Il est comme l'obscurité et le froid, un mot que l'homme a créé pour décrire l'absence de Dieu en soi.

Dieu n'a pas créé le mal. Le Mal n'est pas comme la foi, ou l'amour qui existe tout comme la lumière et la chaleur.

Le Mal est le résultat de ce qui arrive quand l'homme n'a pas l'amour de Dieu dans son coeur.

Il est comme le froid qui vient quand il n'y a aucune chaleur ou l'obscurité qui vient quand il n'y a aucune lumière.
 

Le professeur s'est assis."

 

Le nom du jeune homme ? Albert Einstein.

 

N.B. Il n'y a certes aucune preuve que ce texte raconte bien un épisode de la vie de Einstein. Einstein a toujours été, paraît-il, un étudiant déstabilisant pour ses professeurs. Très tôt, ce créateur de la théorie de la Relativité, s'ingéniait astucieusement a en montrer déjà sa présence partout... C'est lui même qui a dit aussi : « Le hasard est le nom que prend Dieu s'il veut voyager incognito.   Mais est-ce que Dieu ne serait pas un processus ?

Dieu ne serait pas une personne, ni un endroit ni une chose.  Dieu est / serait  exactement ce que tu nous aurions toujours cru, sans le comprendre.

Et si Dieu était simplement la réunion de chaque parcelle de l'Univers, y compris notre propre personne ?


 


Citations d'Einstein en haut de cette page

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Cette page vous a été proposée par :

 

 

 

Psychothérapeute

Psychothérapeute & Géobiothérapeute

son agenda d'activitésliste des sujets qu'il anime
Vous y êtes !!!lui écrire

 

                                         Boulevard du Nord, 15   B-6140 Fontaine-l'Evêque 

                                     Tél.  : 071 84 70 71 - – GSM : 0475 98 43 21

                             A la recherche d'une séance individuelle, cliquez ici.