AMÉLIOREZ UNE AMBIANCE POLLUÉE GRÂCE ... AUX PLANTES

(extrait de "Médecin des murs" Bio-espace Editions)

Remarque importante : ces plantes ont des vertus épuratrices ce qui ne les empêchent pas d'être éventuellement toxiques (contacts ou ingestions) notamment pour les animaux.

Voir ce site qui vous renseignera davantage et vous donnera des conseils en cas d'intoxication ...

Le meilleur remède trouvé par les chercheurs en aérospatiale (NASA) pour la purification chimique des ambiances polluées s'est révélé être, (encore une fois!), l'utilisation de certains organismes vivants.
Des tests systématiques ont montré que certaines plantes d'appartement sont capables de réduire de moitié en six heures de temps, le taux de formaldéhyde contenu dans l'air d'une pièce fermée. Une réduction sensible du taux de benzène et de monoxyde de carbone (CO) a également été constatée.
 

                         - pothos doré (1 ou en bas à gauche)
 

                    - chlorophytum comosum (plante araignée)

                        (2 ou en haut à droite)

 

                    - philodendron (3 ou en haut à droite)
 

                    - syngonium podophytum  (4 ou en bas à droite) 

 

 

 

Created by Readiris, Copyright IRIS 2003

 

 

         Ces plantes sont assez rustiques

            et se  comportent très bien en appartement.

 

 

         Il est conseillé de les panacher en arrangement  

            ou de moins de les utiliser toutes,

            celles-ci étant complémentaires

            dans leur action épuratrice.

 

 

         Préférez des pots en terre cuite non vernie.

 

 

         La purification se faisant en grande partie

            grâce au système radiculaire (les racines)

            des plantes, l'efficacité des échanges

            gazeux naturels a travers ces parois sera optimal.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le spathiphyllum, cette autre plante dont les propriétés ont été aussi analysées par la NASA

  

"La NASA a démontré que certaines plantes absorbent les polluants et le spathiphyllum est réputé absorber l'ammoniac, l'acétone, le dioxyde de carbone et l'oxyde de carbone qui sont présents dans les pièces, ainsi que le benzène et le formaldéhyde contenus dans la fumée des cigarettes, (formaldéhyde contenu dans les vernis et peintures) et le toluène et le xylène diffusés par nos équipements informatiques."
cf. http://nature.jardin.free.fr/vivace/ft_spathiphyllum.html
 

Remarque importante : ces plantes ont des vertus épuratrices ce qui ne les empêchent pas d'être éventuellement toxiques (contacts ou ingestions) notamment pour les animaux.

Voir ce site qui vous renseignera davantage et vous donnera des conseils en cas d'intoxication ...

 

Découvrir d'autres pages sur tout ce qui touche à l'HABITAT

retour à laa page d'accueil