Psychothérapeute

                                Boulevard du Nord, 15   B-6140 Fontaine-l'Evêque 

                                  

                              A la recherche d'une séance individuelle, cliquez ici.

 

                    Vous êtes sur le site de Retrouver Son Nord  retour à laa page d'accueil

                                Pour accéder au Centre Retrouver Son Nord accès routier pour se rendre aux centres

 

TOUT DERNIER ARTICLE DE ANNE DE VREUGHT :

Constellations Familiales, oui mais...

Que penser des constellations familiales en vogue actuellement ?

Quelles conditions réunir pour garantir leur efficacité ?

Faut-il suivre et se réclamer de leur initiateur Bert Hellinger ?

 

     Imprimer le folder pratique qui reprend les activités de Anne De Vreught

 

 

Constellations Familiales Intégratives ©

(C.F.I.)

ou

comment guérir de cette famille qui vit en vous

 

 

"Pour que l’individu se sente entier,
il faut que tous ceux qui appartiennent à son système
aient une grande place dans son coeur."

Bert Hellinger

 

 

Ce que nous vivons aujourd’hui peut s’expliquer par ce que nous avons vécu auparavant dans notre histoire (depuis la conception – grossesse – naissance et notre enfance), mais aussi par l’héritage de nos ancêtres. La méthode des Constellations familiales permet de découvrir l’origine de nos problèmes actuels (affectifs, professionnels, physiques, angoisses, difficultés à avoir un enfant, tendance suicidaire, obésité, …) et d’y apporter une solution définitive.
 

Nous répétons bien souvent des événements ou des comportements de nos ancêtres, même si nous ne les avons jamais ou que peu connus. Ce phénomène se produit en vertu de ce que l’on appelle la loyauté familiale invisible. C’est comme si nous devions nous rappeler d’eux, de leur vie et de leurs situations conflictuelles non résolues, dans le but de les résoudre et de libérer la famille, les descendants et surtout soi-même.

Parfois aussi nous expions la faute d’un ancêtre, ce qui n’est pas juste pour nous.
Parfois encore, nous nous faisons payer un avantage que nous avons sur quelqu’un d’autre de la famille en n’étant pas tout à fait heureux.
Par exemple, si mon frère a une maladie grave ou est handicapé, je peux mal vivre mon avantage sur lui et par voie de conséquence me le faire payer en ne réussissant pas professionnellement.

Tous ces phénomènes sont inconscients.
Pour s’en libérer, il faut passer d’abord par la prise de conscience, par la re-connaissance.
La méthode des Constellations familiales permet de mettre au jour ces liens invisibles ainsi que des secrets de famille ou des non-dits.
Il n’est pas rare de découvrir en constellation familiale que la personne pour qui on travaille a eu un jumeau ou une jumelle avec elle dans le ventre de sa mère mais qu’il est mort, par exemple au début de la grossesse. Ce départ prématuré d’un être si proche peut avoir des conséquences énormes pour le bébé survivant : peur de perdre celui qu’on aime, rechercher la fusion permanente, tout acheter par deux, peur de la mort, culpabilité, …

Haut de page

 

Comment découvrir ce bagage transgénérationnel et en quoi consiste concrètement une Constellation Familiale Intégrative ?

 

N.B. Je pratiquais anciennement les CFI en groupe. Dorénavant cependant, elles se déroulent en séances individuelles (voir texte Du groupe à l'individuel).

 

La personne qui désire faire une constellation doit avant tout choisir un thème, c.-à-d. à peu près n'importe quelle problématique à laquelle elle est confrontée.
Ensuite, elle choisit parmi les poupées ou objets présents dans la pièce, ceux qui vont représenter les membres de sa famille, elle-même et le problème. Elle les dispose dans l'espace disponible comme elle le sent spontanément. Elle va un bref moment s'écarter de la "scène" pour observer, pour ensuite se poster près de chaque représentant (poupée) et prendre conscience de ce que chacun d'eux ressent. Si cela s'avère difficile, la psychoénergétique sera appliquée, c.-à-d. que je vais aider la personne à se connecter énergétiquement au représentant. Le constellant va exprimer des ressentis, qui vont amener à déplacer les poupées ou les objets et/ou à rajouter des représentants, il va exprimer des choses à l'un ou à l'autre, soit pour lui-même soit pour le représentant. Ainsi, petit à petit, l'origine du problème amené au départ va émerger, assortie le plus souvent d'une solution, trouvée par le patient au fur et à mesure du travail entrepris.

 

 

Ce travail produit ses fruits à très long terme, pour le participant mais aussi pour tout son système familial.

 

La solution apportée au problème exposé au départ peut s’installer immédiatement à l’intérieur de la personne mais elle peut aussi mettre plus de temps à se construire.
Si la personne se sent confuse, déroutée dans les jours ou la semaine qui suivent, je lui recommande de faire le point, de remettre ses idées au clairs, par une séance individuelle de psychothérapie chez moi (qui ai assisté à la constellation).
Dans tous les cas, une séance individuelle postérieure à la constellation est vivement recommandée afin d'aller encore plus loin, de mieux "digérer" ce qui s'est vu en constellation, de faire des liens entre ce qui s'est montré et sa propre vie, d'apporter des éclaircissements, de dissiper des doutes éventuels, ...


Je conseille en outre un travail complémentaire de libération des mémoires énergétiques et corporelles à l’antenne de Lecher que je pratique en séance (psychoénergétique); un travail complémentaire peut également être fait en microkinésithérapie   (voir aussi le site Internet http://www.microkinesitherapie.com).
Cela évite de souffrir de comportements automatiques indésirables qui n’ont plus raison d’être grâce au travail fait en constellation.

 

 


Haut de page

 

TEXTES COMPLEMENTAIRES

 

J'ai appelé ces Constellations "Intégratives" ; pourquoi ?

Découvrir en quoi les Constellations constituent aussi des actes symboliques et donc de puissants outils de guérison.

Constellations Familiales, oui mais ... : que penser des constellations familiales en vogue actuellement ? Quelles conditions réunir pour garantir leur efficacité ? Faut-il suivre et se réclamer de leur initiateur Bert Hellinger ?

Je conseille en outre un travail complémentaire de libération des mémoires énergétiques et corporelles à l’antenne de Lecher que je pratique en séance.

Plus d'informations encore, cliquez sur questions à propos des CFI

 

 

DEONTOLOGIE

La confidentialité absolue est garantie.

Plus de détails sur la déontologie observée.

Haut de page

 

 

Exemples

 

AVERTISSEMENT IMPORTANT : Les exemples qui suivent sont des résumés d'entretiens ; ils ne doivent en aucune façon constituer ni être pris pour des recettes thérapeutiques ou de pratiques du type "prêt-à-porter" thérapeutiques. En la matière c'est plutôt du "sur mesure" ou du "cousu main" qui devrait toujours prévaloir et lorsque qu'on veut bénéficier d'une aide extérieure la plus appropriée, il est alors judicieux de faire appel à un "tailleur sachant tailler" à vos mesures et pointures !  L'approche prend plus de temps que ce que le récit qui suit pourrait laisser croire. Ils ne sont basés sur aucune théorie et de plus, comme vous le verrez, aucun argument d'autorité n'est utilisé. Si les références à des scientifiques sont faites, ce ne sera éventuellement que dans le cas où le patient douterait de la validité de ses propres découvertes ; ces références ne seront alors utilisées que pour ANCRER ce qu'il a mis à jour par lui-même et en partant du "bon sens", sous-tendu la plupart du temps par ce qu'il observera dans le comportement animal : suivant des Lois naturelles communément admises et qui ne sont pas issues de théories et encore moins de postulats qu'ils soient scientifiques ou pas ! La transcription intégrale d'un entretien prendrait, d'une part, trop de place et, d'autre part, pourrait lasser le lecteur. Ces exemples ne constituent en aucune façon des sortes de "recettes" thérapeutiques mais visent à montrer l'importance de la connexion au ressenti du patient, ce qui est pour une grande part de l'initiative et de la responsabilité du thérapeute. Quand un patient n'y parvient malgré pas, il appartient au thérapeute de rechercher en accord avec lui les verrous, les croyances cachées etc. qui l'empêchent d'accéder à son ressenti et/ou de pouvoir l'exprimer (plus de détails). De plus, tout dépend de l'histoire familiale, de l'environnement, du vécu du patient : cela constitue en quelque sorte son terrain personnel sur lequel on ne pourra jamais faire l'impasse. D'autre part, le rôle délicat mais combien important du thérapeute sera, notamment et en toutes circonstances, de respecter une Déontologie la plus stricte et la plus exigeante possible. Si quelque passage ne vous paraît pas clairement expliqué etc. n'hésitez pas à nous en faire part en reprenant bien dans votre mail précisément ce dont il est question. Nous vous répondrons.

 

(°)

 

 

N.B. : Les prénoms ont été changés pour respecter le secret professionnel.

 

1.  Tristesse

 

Régine a déjà beaucoup travaillé sur elle, mais il lui reste un petit quelque chose qui l’empêche d’être tout à fait bien, comme une tristesse. Après quelques questions, je lui demande de choisir parmi les poupées et objets un représentant pour son père, un pour sa mère et un pour elle, et de les disposer comme elle le sent dans la pièce.

Quand elle est disposée près de sa représentante, Régine exprime : «Je ne me sens pas bien, comme si je n’existais pas, personne ne me regarde.»

Mère : «Je suis fâchée, en colère, dans mes affaires à moi.»

Père : «Je sens Régine là, mais sans plus.»

Je place alors les poupées de sa mère et de son père de telle sorte qu'elles se regardent.

Mère : (à son mari) «Je t’en veux, tu as gâché ma vie. Je vais dans mon monde.»

Père : «C’est vrai, nous avons échoué. Cela n’a pas pu marcher entre nous. Je le regrette. Nous sommes tous les deux responsables.»

Mère : «Oui, nous sommes tous les deux responsables. C’est dommage tout ce qui s’est passé.»

Une fois le conflit réglé avec son mari, Régine retourne la poupée représentant sa mère vers la poupée la représentant elle-même, Régine.

Mère à Régine : «Tu n’as rien à voir là dedans. Maintenant, je peux te voir et te donner une place dans mon coeur.» (Régine pleure.)

Régine : «Cela me fait du bien, cela m’a tellement manqué. Je me sens très bien.»

 

Brève explication

La mère ne pouvait pas s’occuper de Régine, étant elle-même trop occupée avec ses problèmes de couple. Elle préférait fuir ces problèmes dans une activité extérieure, plutôt que de les régler et de s’occuper de sa fille qui lui rappelait cruellement ses problèmes de couple, puisqu’elle était issue de leur union.

Un mois et demi après la constellation, je revois Régine. Elle m’apprend qu’elle ne s’est jamais sentie aussi bien et qu’en plus, elle a perdu 12 kilos.
Pourquoi a-t-elle perdu ces kilos si facilement ?
Dans son cas, le poids lui servait à se faire remarquer des autres, mais avant tout de sa mère. Plus elle a du volume, plus il y a de chances qu’on la voit, qu’on la remarque. Une fois que sa mère l’a reconnue, lui a donné une place, elle n’a plus besoin de se faire remarquer, et dès lors n’a plus besoin de ses kilos et de leur message.

 

---------------------------------------------------

 

2.  Peur à s'engager

 

André veut faire sa constellation pour découvrir l’origine de sa peur à s’engager, notamment dans une relation de couple.

Il choisit, parmi les poupées et objets présents dans la pièce, un représentant pour la peur, un pour la cause de la peur et un troisième pour lui-même.

Quand il s'approche de la poupée le représentant lui-même, il se sent être tout petit. Il voudrait que les deux autres viennent à lui, mais lui-même ne veut pas faire un pas. Quand il est disposé près du représentant de la peur, André exprime qu'elle s’approcherait bien d’André, mais elle ne sait pas comment faire. La représentante de la cause est quant à elle confuse, comme si elle n’était pas tout à fait là.

Nous nous rendons rapidement compte que la cause est en fait sa mère et la peur, son père. En effet, pour la petite histoire, à la naissance d’André, sa mère a dû rester couchée pendant une semaine, isolée, se sentant mal (= la confusion); elle n’est alors pas avec son bébé, André. Le père se retrouve avec André bébé mais ne sait pas bien comment s’en occuper. André s’est donc senti seul, il avait besoin d’être près de sa mère (après 9 mois de fusion totale !). Comme cela n’a pas été possible, il s’est replié sur lui-même, ressentant une souffrance énorme, et s’est dit qu’il ne voudrait plus jamais revivre ça.

André ne pouvait donc pas s’approcher (s’engager) par peur de la souffrance si on l’abandonne.

Dans la constellation, André rapproche les poupées représentant ses père et mère de la poupée le représentant lui-même, le prenant dans leurs bras, ce qui répare la souffrance de l’enfant, lui faisant vivre une autre expérience. Sur base de cette nouvelle expérience, il peut alors petit à petit s’engager dans une relation affective.

 ---------------------------------------------------

 

3.  Blocage au niveau professionnel

 

Jacqueline se sent bloquée au niveau professionnel. Elle voudrait recommencer à travailler, mais ne trouve pas l’énergie  pour se lancer.

Nous découvrons dans la constellation de sa famille d’origine (sa mère, son père, ses frères et soeurs) que Jacqueline  ne peut se séparer de sa soeur cadette handicapée, elle croit qu’elle doit s’en occuper, ce qui l’empêche d’aller vers sa vie professionnelle, sa soeur cadette n’ayant en outre pas la capacité de travailler; Jacqueline paie ainsi l’avantage qu’elle a  sur sa soeur, c.-à-d. de ne pas être handicapée.

Quand Jacqueline est disposée près de la représentante de sa soeur cadette, elle sent devoir dire à Jacqueline qu’elle est bien, qu’elle n’a pas besoin d’elle. Jacqueline rapproche la mère et les frères et soeurs de la soeur handicapée et elle se rend alors compte que cette dernière n’est pas toute seule  et,  par conséquent, qu’elle peut aller vers SA vie, SA vie professionnelle.

 Haut de page

---------------------------------------------------

 

4.  Difficulté à avoir un enfant

 

Marie n’arrive pas à avoir un enfant. Physiquement, il n’y a aucun problème, ni chez elle, ni chez son mari.

Elle met en place sa famille d’origine (mère, père, son frère, sa soeur, elle-même).

Le père est placé à l’écart, la mère est placée de sorte qu'elle ait un oeil sur tout le monde, elle doit être vigilante, quelque chose peut se passer.

Les trois enfants se sentent en insécurité lorsque le père tente de se rapprocher. Le malaise est beaucoup plus grand quand il se rapproche de Marie.

La mère est très attentive, elle doit préserver quelque chose.

Je rajoute un objet qui représente ce que la mère doit préserver.

Marie est tout de suite attirée par cette personne, elle se sent soulagée, elle sent une protection. Ni Marie, ni cette personne  ne peuvent s’exprimer, c’est interdit.

Marie sort le représentant de son père. Elle va alors près de la mère et elle sent que sa mère peut alors dire que cette personne est le père biologique de Marie.

Marie fait revenir son père nourricier et il prend comme connaissance de la situation. Il se sent soulagé lui aussi. Marie le remercie de l’avoir élevée et le reconnaît ainsi en tant que père nourricier. Elle reconnaît aussi son père biologique.

Tout le monde se sent bien.

Comment Marie aurait-elle pu avoir une descendance/une filiation alors qu’elle ne connaissait pas son ascendant, son père ? Une fois que chaque personne est remise à sa juste place par rapport à Marie, celle-ci peut mettre en route concrètement une filiation.

 

---------------------------------------------------

 

5.  Difficulté à trouver un partenaire

 

Nathalie ne trouve pas l’âme soeur et voudrait savoir ce qui est à l’origine de sa solitude affective.
Nathalie choisit des poupées pour représenter sa mère, son père, son frère aîné, sa soeur aînée et pour elle-même, la cadette. Une fois les représentants placés, elle va près de chacun pour sentir (physiquement, émotionnellement, au niveau de leur place, ...) ce qui se passe pour eux là où ils se trouvent.
Les trois enfants sont face à leur mère, le père est derrière la mère à une certaine distance. La mère sent un danger derrière elle, elle est terrifiée, elle doit protéger ses enfants. Le père se sent tout puissant : “c’est comme ça et pas autrement !”.
La mère sent quelque chose entre elle-même et son mari : la peur. Je place alors un objet pour représenter la peur.
Nathalie retourne la représentante de sa mère pour qu'elle fasse face à son mari, la peur fait écran, alors elle se sent plus à son aise. Alors qu'elle est près de la poupée représentant sa mère, Nathalie sent que sa mère a toujours caché quelque chose à son mari. Je dispose alors un objet pour représenter ce qu’elle a caché. Nathalie le met derrière la mère et hors de la vue du père. Nathalie sent qu'il s'agit d'une part de sa mère : sa force. Une part d’elle qu’elle a abandonnée une fois qu’elle était mariée, terrifiée qu’elle était par son mari. Une fois qu’elle tient sa force contre elle, elle peut affronter son mari. Elle dit à son mari que s’il reste comme ça, elle s’en va. Quand Nathalie va près du père, elle sent qu'il ne veut pas changer. Alors, elle va près de la représentante de sa mère qui "part" avec ses enfants, laissant la peur là.
Nathalie avait donc jusque là vu sa mère avoir peur face à l’homme, ce qu’elle a reproduit dans sa vie.
Une poupée représentant un homme est placée devant la mère, il se rapproche et la mère se place à ses côtés, où elle se sent bien.
Une autre poupée représentant un autre homme est placée devant Nathalie, qui éprouve encore une certaine crainte. La poupée représentant sa mère est placée derrière elle, ce qui la renforce, et sa soeur aînée à ses côtés. Nathalie se dirige vers cet homme, lui exprime ce dont elle a besoin : des gestes d’amour. Il lui donne alors quelques fleurs. Rassurée, elle peut alors le prendre dans ses bras.
La mère ayant retrouvé sa force et l’ayant montré à sa fille, celle-ci peut elle aussi se tourner en confiance vers l’homme. Nathalie a ainsi changé l’image qu’elle avait de l’homme au plus profond d’elle-même, transmise par sa mère et son père.
 

 --------------------------------------------------

6.  Surpoids

 

Sophie est tracassée par son surpoids. Elle place sa mère, son père, elle-même et le surpoids. Ce dernier se trouve à côté de Sophie, tandis que sa mère est tournée vers l’extérieur et ne se sent absolument pas concernée. Le père sent une oppression. Je place le grand-père paternel (GPP) et la grand-mère paternelle (GMP). Le GPP a besoin d’avoir son fils et sa femme collés à lui, sinon il ne se sent pas bien, très seul, quelqu’un lui manque. Face au GPP, je place une poupée représentant sa soeur Mireille, décédée à l’accouchement de son 2e enfant. Le GPP s’effondre, la GMP et la mère ressentent Mireille comme un danger : pourvu que ça ne nous arrive pas! Le GPP rend hommage à sa soeur pour son destin difficile, lui fait une énorme place dans son coeur.
Sophie se sent connectée à Mireille et à son enfant mort. Le GPP les lui présente, Sophie leur donne une place elle aussi et peut ainsi se différencier d’eux. Elle leur laisse leur destin et peut ainsi aller vers sa vie.

Le surpoids de Sophie représentait donc cette femme et son bébé (une femme enceinte). Détail intéressant communiqué par Sophie : son GPP l’a aimée dès sa naissance car elle avait les cheveux très blonds, comme Mireille, alors que tous les autres membres de la famille avaient les cheveux foncés ! Ceci explique le lien établi entre Sophie et Mireille, par l’intermédiaire du GPP qui n’avait pas fait le deuil  de sa soeur décédée. Sophie faisait revivre Mireille en quelque sorte. Une fois Sophie déconnectée de Mireille, son surpoids n’est plus nécessaire, n’a plus de sens.

--------------------------------------------------

 

7.  Manque de confiance en soi

 

Juliette n’a pas confiance en elle et décide, dans le cadre de son travail psychothérapeutique, de faire une constellation à ce sujet.

Elle place des poupées représentant sa mère, son père, elle-même et le problème.
Elle dispose ce dernier derrière elle, sa mère devant elle. Juliette se trouve donc entre sa mère et le problème.
Quand elle se dispose près de sa mère, elle ressent que sa mère ne veut pas que le problème la regarde car cela la met mal à l’aise. C’est pourquoi elle place sa mère derrière le problème. Ainsi, dit-elle, elle peut le contrôler.
Cette fois, le problème est entre la mère et Juliette, comme s’il faisait obstacle à la relation entre Juliette et sa mère.
Au fil de ce qui a été exprimé, il est apparu que le problème représentait une sœur décédée de la mère.
J’ai alors rajouté la GMM et le GPM, que Juliette, une fois qu'elle s'est approché de leur représentant, a ressenti comme absents, déconnectés. Se mettant près de la représentante de sa mère, J. a alors exprimé que c’était en effet elle qui était responsable de sa sœur et que c’était donc elle la coupable de la mort de sa sœur. Cela explique qu’elle ne pouvait soutenir le regard du problème (par culpabilité) et qu’elle devait se placer derrière le problème pour le surveiller.
Pour ne plus être responsable de la mort d’une fille, la mère de J. se devait de la surprotéger à elle aussi.
Par conséquent, Juliette n’a jamais osé faire des expériences par peur, mais aussi parce qu’elle ne voulait pas faire mal à sa mère ni lui causer de tracas supplémentaires.
Le travail fait en constellation joint à celui des séances individuelles ultérieures a permis de remettre des choses à leur place, notamment la responsabilité, qui n'était pas celle de la mère mais bien des grands-parents maternels, et de se déconnecter de ce drame qui l’influençait, pour enfin oser faire des expériences sans crainte.

 

--------------------------------------------------

 

 

  Haut de page

 Témoignages :

 

"QUE M’A APPORTE MA constellation FAMILIALE ?"

 

"Je me prénomme Laurence et depuis ma plus tendre enfance, je me débats avec un problème de surpoids chronique. Comme beaucoup de personnes dans mon cas, je suis passée de régimes en crises de boulimie. De phases d’amaigrissement en prise de poids considérable. Depuis 7 ans, époque de naissance de ma fille, j’avais pris près de 25 kilos qui s’accrochaient à moi comme des sangsues.
Après une période de lourde dépression et en thérapie chez Anne, nous avons parlé de ces soucis d’obésité et nous avons évoqué l’héritage familial. J’ai donc décidé le 16 février 2003 de participer à une séance de constellation Familiale Intégrative.
Ce jour restera à jamais gravé dans ma mémoire comme celui de ma « naissance ». Vous pensez que je devrais dire « renaissance » ? Et bien non ! C’est de ma vraie naissance dont je parle ici. Il serait trop long d’expliquer les antécédents familiaux qui sont à l’origine de ce surpoids, mais je peux vous dire que c’est MOI qui suis enfin née à 40 ans. Jusqu'à présent, ma vie n’avait été qu’une copie conforme de la vie de ma Mère et de ma Grand- Mère.
Aujourd’hui, je suis moi, Laurence ! J’ai déjà perdu 18 kilos et mes proches ne me reconnaissent plus. J’ai enfin trouvé la joie de vivre. J’ai commencé à 41 ans à faire 3 heures de sport par semaine, j’ai fait un régime qui ne m’a pas paru contraignant et j’apprends doucement à relativiser les coups durs de la vie. Ne pensez pas qu’on a fait Paris en un jour. Il y a plus de 6 mois que j’ai fait cette constellation et, aujourd’hui encore, elle m’apporte des lumières sur ma personnalité. Je suis maintenant guérie et je ne vais plus attendre 40 ans pour solutionner mes autres soucis de la vie quotidienne. Je compte très vite redemander l’aide de mes aïeux pour solutionner mes problèmes.
Merci à toutes les personnes qui m’ont aidée à prendre contact avec l’inconscient collectif. Merci à l’Univers pour ses bienfaits. N’hésitez jamais à faire appel à lui, il est comme votre Ange Gardien : à côté de vous. Ne le sous-estimez jamais !" Laurence.
"Ce petit courrier pour te remercier du fond du coeur ...
En effet, depuis ce dimanche de janvier, jour où j'ai fait une constellation, chez toi, ma vie a changé.
Il est vrai que les “phénomènes” qui se produisent lors de ces séances sont quelque peu déroutants et en tout cas fort impressionnants de prime abord, mais dès la première fois, on se rend compte de l’immense pouvoir des connections énergétiques.
Quand, au cours de ces figurations, on s’entend dire des paroles qui nous viennent, on ne sait d’où et qu’au fil des minutes, tous les acteurs d’une scène vécue par le constellant ou par un membre de son entourage se mettent en place ... pour arriver au moment précis où la blessure s’est produite. Blessure que bien souvent on ne pouvait pas nommer ou dont on ignorait tout bonnement la cause.
Quand, avec ton aide, en tant que guide de la constellation, chaque personnage vit ce qu’il a à vivre, dit ce qu’il a à dire et que suite à ces événements mis en lumière, on “règle” la situation au temps “t”, on sent la magie.
Et lorsqu’en tant que constellant, on assiste à une scène de”son histoire”, qui dans mon cas s’était déroulée bien bien avant ma naissance, on comprend enfin ... et quand, par la suite, on voit, devant nous la blessure se guérir ... quel soulagement.
Mais le moment le plus merveilleux, c’est celui où, à la suite de cela, on est nous-même placé physiquement dans l’énergie de cette guérison ... Je l’ai sincèrement vécu comme un choc immense et quelques instants après comme une vraie délivrance.
Le processus de guérison est instantané !
Par la suite, il est amusant d’être attentif à tous les signes et à tous les changements qui se produisent, outre dans notre vie mais aussi dans la vie de nos proches, c’est un régal !
Encore un immense merci et surtout un immense bravo pour tout ce que tu fais, pour toutes ces recherches et tout ce temps consacré au mieux-être de tous.
BRAVO !"

 

 

 

« ELEPHANTMAN »

"C'est ainsi que mes filles se transmettaient la nouvelle: "Maman est ELEPHANTMAN", lorsque j'avais de grosses boursouflures rouges sur la figure. Elles pouvaient survenir plusieurs fois par mois et mettaient plusieurs jours à disparaître. J'étais impuissante à comprendre leur origine. Souvent elles démarraient après une soirée au cours de laquelle je ne m'étais pas sentie à l'aise, soit que je ressentais un sentiment de honte ou de mépris face à une conversation qui me semblait cacher la vérité, soit j'étais fâchée contre moi:•même pour n'avoir pas su manifester mon désaccord pour des propos qui n'étaient à mes yeux que … FACADE ...
La constellation faite pour comprendre ce que cette allergie voulait dire fut pour moi un CHOC. Cette constellation fit apparaître que mon GPP aurait eu une relation amoureuse extra conjugale et qu'un enfant naquît de cette relation. Cela fit sur moi l'effet d'une BOMBE. Jamais cette pensée n'avait effleuré ma conscience, ces faits avaient pour moi la dimension d'un "secret de famille".
J'ai passé un été à chercher, à travers actes de décès, mariages, naissances, si je pouvais trouver confirmation de ces faits. Je me trouvais à des lieues de cette probable réalité. Mes recherches ne m'ont pas permis d'authentifier ces faits et à ce sujet l'avis d'un généalogiste a été: " si cela a été caché, cela l'aura bien été .. " , d'un air de dire ; " vous aurez bien• du mal à en avoir des preuves".
En l'absence de preuves irréfutables, je suis très satisfaite de cette "révélation" car elle me permet d'émettre la possibilité que ces faits soient à l'origine de certains comportements mystérieux de mes proches: un GPP tout à fait indéchiffrable, ses deux fils poussant à l'extrême la mortification . Cela expliquerait-il aussi l'interminable déprime de ma GMP ?
Quoi qu'il en soit, depuis deux ans, depuis le jour de la constellation dont je vous parle, je n'ai plus jamais été ELEPHANTMAN. Beau succès tout de même! "
 

 


« Lors de ma constellation faite avec Anne De Vreught, j’ai choisi pour thème mon sentiment d’infériorité. Le travail s’est fait par rapport à l’histoire de ma mère qui a été très amoureuse d’un homme, André, qu’elle n’a pas pu épouser car la famille d’André ne la trouvait pas assez bien. Elle a subi cela sans oser l’affronter et en ressentant de l’infériorité. Par après, elle a épousé mon père sans vraiment être disponible pour lui (son cœur allait à André), ce qui a rendu mon père malheureux.
Ce ressenti d’infériorité appartenait donc bien à ma mère et je le lui ai remis lors de la constellation.
Le jour après ma constellation, je suis allée chez ma mère et, pour la première fois, elle m’a parlé de ce qu’elle avait fait subir à mon père, qu’elle se culpabilisait pour tout ça, et elle a demandé d’aller au cimetière où mon père est enterré. Ma mère lui a parlé là-bas.
Depuis, ma mère se sent beaucoup mieux.
Il est à noter que je ne lui avais pas parlé du travail que j’allais faire en constellation ou que j’avais fait en constellation. Ma mère en a ressenti les bénéfices elle aussi, se libérant elle aussi et me libérant par la même occasion encore davantage.
La communication de cerveau à cerveau et ce qui nous relie tous a permis cette «co-incidence» (« une incidence avec ») pour nous libérer toutes les deux ainsi que mes descendants. »
 

 

- Je voulais te redire combien ma découverte des Constellations familiales a été pour moi à la fois positivement bouleversante et en même temps toute naturelle. Les deux journées que je viens de vivre m'ont déjà apporté des pistes, un autre regard sur certaines choses. Et en même temps, je ne suis pas étonnée que ça se passe comme ça ; c'est quelque chose qui vient au bon moment sur mon chemin, et qui tout naturellement va, je le sens, me faire avancer un peu plus loin. Je m'y sens comme un poisson dans l'eau. :o)
J'aime beaucoup la manière dont tu gères ces journées, j'ai beaucoup aimé faire ta connaissance.
 

Haut de page

--------------------------------------------------

 

TEXTES COMPLEMENTAIRES

 

J'ai appelé ces Constellations "Intégratives" ; pourquoi ?

Découvrir en quoi les Constellations constituent aussi des actes symboliques et donc de puissants outils de guérison.

Constellations Familiales, oui mais ... : que penser des constellations familiales en vogue actuellement ? Quelles conditions réunir pour garantir leur efficacité ? Faut-il suivre et se réclamer de leur initiateur Bert Hellinger ?

Je conseille en outre un travail complémentaire de libération des mémoires énergétiques et corporelles à l’antenne de Lecher que je pratique en séance.

 

DEONTOLOGIE

La confidentialité absolue est garantie.
Plus de détails sur la déontologie observée.

 

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


 

Haut de page

 

 

Imprimez le folder pratique qui reprend les activités de Anne De Vreught

 

 

 

Déontologie

 

Nous ne nous occupons pas de médecine, même si le diagnostic posé par les médecins nous intéresse.

Nous ne faisons que de l'accompagnement psychologique. C'est la règle à laquelle nous devons nous tenir.

Nous n'interférons pas avec la médecine et ses traitements et ne donnons aucun conseil dans ce domaine.

 

Nous ne nous occupons que des conflits psychologiques des gens pour améliorer leur état psychologique -- leur mieux-être général. Les compléments alimentaires sont autorisés aussi longtemps qu'ils ne prétendent pas être des médicaments et traiter des "maladies".  Même chose pour l'accompagnement psychologique. Nous nous occupons des conflits liés aux mal-à-dire.

Nous ne traitons pas de "maladies" et si, d'aventure, les "maladies" disparaissent avec les ressentis souffrants,

comme cela arrive si souvent, nous en remercions le ciel.

 

C'est là notre règle.

 

Haut de page

 

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

 Principaux domaines abordés sur le site Retrouver son Nord :

                                                      Santé  -  Dépendances  -  Couple  -  Famille  -  Habitat  -

                                                                    Développement personnel    Autarcie

                                                                                   envoyer un courrier à  Retrouver son Nord  vos avis reçus sur nos activités et sur ce site 

                                                                            Pour être informé des nouveautés via la NEWSLETTER,

                                                                                                                     cliquez sur :

                                                                                   

                                                                       

                                                                 Découvrir ce que nous proposons en séance

 

                                                                                                                retour à laa page d'accueil

 

 

 

                page faisant partie du site Retrouver son Nord